NOUVELLES
05/02/2013 12:32 EST | Actualisé 07/04/2013 05:12 EDT

Une enseignante fait face à des accusations criminelles

Une enseignante de l'École du Vignoble, à Saint-Émile, fait face à des accusations d'entrave et de voies de fait sur un agent de la paix. Claire Dumont n'était pas présente devant la cour mardi matin. Elle était représentée par son avocate, Me Suzan Corriveau.

L'enseignante de maternelle a été arrêtée dans le stationnement de l'école en novembre dernier. Dans les minutes précédentes, des policiers de la Sûreté du Québec l'avaient pris en chasse pour un excès de vitesse, mais elle avait refusé de s'immobiliser.

La femme de 50 ans aurait résisté à son arrestation lors de son arrivée à l'école, ce qui lui a valu ces accusations criminelles.

Son dossier sera de retour devant le tribunal le 10 avril pour la suite des procédures.