NOUVELLES
05/02/2013 10:29 EST | Actualisé 07/04/2013 05:12 EDT

Un tremblement de terre de magnitude 8.0 frappe le Pacifique-Sud

SYDNEY - Un puissant séisme survenu dans le Pacifique-Sud a généré un tsunami, mercredi, qui a déclenché des alertes — qui ont été annulées par la suite — dans plusieurs nations insulaires.

Le Centre d'alerte au raz-de-marée du Pacifique a indiqué que le niveau de l'eau a indiqué qu'un tsunami s'était formé après le tremblement de terre de magnitude 8.0 près des Îles Salomon, et qu'il pourrait s'avérer destructeur près de l'épicentre.

Des vagues allant jusqu'à 1,5 mètre ont détruit plusieurs dizaines de maison dans les Iles Salomon mais les autorités de pays dont les côtes sont situées à une plus grande distance de l'épicentre du séisme ont annulé une alerte au tsunami.

Les autorités des Salomon ont indiqué que deux vagues de 1,5 mètre avaient frappé la côte occidentale de Santa Cruz, endommageant cinquante édifices. Aucun blessé n'a été rapporté. Les villageois se sont dirigés vers les hauteurs en guise de précaution dès que l'alerte a été sonnée, a dit George Herning, un porte-parole du premier ministre du pays.

Le séisme a eu lieu au large de Lata, dans la province de Temotu, la plus orientale des Solomon, à environ trois heures de vol de la capitale, Honiara. La région abrite environ 30 000 personnes. L'alerte au tsunami a amené des résidants de la capitale à se réfugier dans les hauteurs.

Des vagues de douze centimètres ont été observées près du Vanuatu voisin.

L'alerte au tsunami a été en vigueur pour les Solomon, Vanuatu, Nauru, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, Tuvalu, la Nouvelle-Caledonie, Kosrae, les Îles Fiji, Kiribati, Wallis et Futuna. Un avis d'observation en prévision d'un tsunami est en vigueur aux Samoa américaines, en Australie, en Nouvelle-Zélande et dans l'est de l'Indonésie.

Au dire du U.S. Geological Survey a indiqué que le tremblement de terre avait frappé à 81 kilomètres à l'ouest de Lata, à une profondeur de 5,8 kilomètres.