NOUVELLES
05/02/2013 10:17 EST | Actualisé 07/04/2013 05:12 EDT

Sérieusement blessée dans sa chute, la saison de Lindsey Vonn est terminée

SCHLADMING, Autriche - L'équipe américaine de ski a confirmé que Lindsey Vonn s'est déchirée les ligaments croisés et latéraux du genou droit et a subi une fracture d'un os du tibia lors de sa terrible chute aux championnats du monde de ski alpin.

L'équipe a précisé que Vonn sera opérée et qu'elle ratera le reste de cette saison. Mais on envisage son retour à la compétition à temps pour les Jeux olympiques de 2014.

L’Américaine a chuté lourdement à la mi-parcours du super-G. Elle a perdu l'équilibre sur sa jambe droite à la réception d’un saut, a culbuté dans les airs, est retombée sur son dos et a glissé sur quelques dizaines de mètres avant de s'immobiliser.

Vonn, quadruple championne de la Coupe du monde et championne olympique de descente, a reçu des soins médicaux sur place pendant une douzaine de minutes avant d'être hélitreuillée jusqu'à l'hôpital aménagé sur le site des championnats du monde.

Christian Kaulfersch, adjoint au directeur médical des championnats mondiaux, a indiqué que Vonn avait quitté l'hôpital de Schladming mardi après-midi et qu'elle serait opérée dans un autre hôpital. Il a ajouté qu'elle voulait retourner à l'hôtel de l'équipe afin de réfléchir sur les événements de la journée.

Le père de Vonn, Alan Kildow, a parlé avec elle au téléphone et a dit qu'elle était «fâchée de la tournure des événements». Sa fille lui a dit qu'elle a atterri sur de la neige granuleuse, ou des cristaux de glace, ce qui l'a fait chuter vers l'avant.

«Elle a du caractère. Elle est très déterminée», a dit Kildow lors d'une entrevue téléphonique accordée à The Associated Press. «Elle va s'en remettre.»

Kildow a indiqué que l'opération pourrait avoir lieu dès ce week-end, probablement à la clinique Steadman, à Vail, au Colorado. La période de convalescence peut varier selon le docteur Tom Hackett, chirurgien orthopédique à la clinique et médecin de l'équipe américaine de surf des neiges

Vonn pourrait avoir besoin de six à huit mois avant de pouvoir à nouveau monter sur ses skis.

«Ce n'est pas comme si dans six mois vous pouvez vous dire 'O.K., je peux descendre un super-G, a expliqué Hackett. Il y a un processus à suivre en commençant par monter sur ses skis, effectuer quelques descentes faciles, franchir quelques portes, effectuer des descentes sur des pistes plus abruptes.»

Cette chute survient presque exactement un an avant le début des Jeux olympiques de Sotchi, en Russie. Aura-t-elle le temps nécessaire pour être fin prête pour les Jeux?

«Je crois que oui, a déclaré Hackett. Je suis très confiant qu'elle puisse effectuer un retour en force. Elle est une compétitrice féroce.

«Il y a de bonnes chances qu'elle soit de retour aussi forte qu'avant.»

Vonn a effectué un retour à la compétition le mois dernier après une pause de presque un mois pour lui permettre de se rétablir d'une maladie intestinale. Elle avait été hospitalisée deux jours pour ce malaise.

Elle accusait un retard de 12 centièmes de seconde derrière la Slovène Tina Maze quelques secondes avant sa chute.

L'épreuve, qui a été retardée pendant trois heures et demie en raison du brouillard, s'est poursuivie après un autre délai de 15 minutes.