NOUVELLES
05/02/2013 03:14 EST | Actualisé 07/04/2013 05:12 EDT

Somalie: Ban Ki-moon critique le verdict contre une femme et un journaliste

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon s'est dit "très déçu" de la condamnation en Somalie d'une femme affirmant avoir été violée et d'un journaliste, demandant que Mogadiscio leur permette de faire appel, a indiqué mardi un porte-parole de l'ONU.

Une Somalienne qui affirme avoir été violée par des membres des forces de sécurité, et un journaliste auquel elle s'est confiée, ont été condamnés mardi à un an de prison pour "outrage aux institutions".

"L'ONU a souvent exprimé ses craintes à propos de la violence sexuelle dans les camps de personnes déplacées à Mogadiscio et dans les environs", a souligné le porte-parole de l'ONU Martin Nesirky, dans un communiqué.

"Ces crimes ne sont pas assez signalés à cause des risques pour les victimes, les témoins et leurs familles", a-t-il déploré.

Soulignant "l'engagement louable" du nouveau gouvernement somalien à "respecter les droits de l'homme" et la justice, M. Ban l'a invité à "garantir que des enquêtes approfondies soient menées sur toutes les accusations de violence sexuelle et que les responsables soient traduits en justice".

"Par dessus tout, il est essentiel que les droits de la victime présumée et du journaliste à bénéficier d'un traitement judiciaire équitable et public, y compris le droit de faire appel, soient totalement respectés", conclut le communiqué de l'ONU.

avz/are