NOUVELLES
05/02/2013 12:11 EST | Actualisé 07/04/2013 05:12 EDT

Projet d'usine de biométhanisation : la Ville de Québec toujours en attente de financement

La Ville de Québec ne sait toujours pas ce qu'il adviendra de son projet d'usine de biométhanisation. Lundi soir, lors du conseil municipal, le maire Régis Labeaume a dit attendre avec impatience le dévoilement des crédits budgétaires du gouvernement du Québec pour ce projet.

Pour la première fois, le maire Labeaume a laissé entendre que le gouvernement fédéral se retirera du financement de l'usine de biométhanisation, dont les coûts sont passés de 68 à 108 millions de dollars, si le gouvernement provincial ne verse aucune somme dans le projet.

Si l'entente tripartite devenait caduque, la Ville pourrait payer la totalité du projet. « Ça nous agace un petit peu. C'est beaucoup d'argent, alors on travaille fort pour convaincre le gouvernement du Québec de laisser l'argent là, auquel cas on irait l'avant », affirme le maire.

En attendant la réponse du gouvernement du Québec, la Ville poursuit le travail dans ce dossier en signant des ententes avec Gaz Métro et en achetant des terrains dans le but de réaliser le projet.

Rappelons que l'usine de biométhanisation sera construite dans le quartier Limoilou, près des battures de Beauport. Elle aura une capacité annuelle de 65 000 tonnes de déchets organiques, en plus de recevoir les boues municipales venant de l'usine de traitement des eaux usées.