NOUVELLES
05/02/2013 08:14 EST | Actualisé 07/04/2013 05:12 EDT

Premiers tours, premiers soucis

À Mercedes-Benz, on sera d'accord pour dire que les essais d'hiver sont là pour régler les problèmes. Mardi, à Jerez, la première journée de travail a été marquée par les pépins.

Il y a eu en matinée deux interruptions de séance en raison de problèmes mécaniques. D'abord, la McLaren MP4-28 du Britannique Jenson Button a été stoppée en plein effort par une panne de la pompe à essence. Ensuite, c'est un début d'incendie qui a « allumé » le train arrière de la Mercedes-Benz W04 de l'Allemand Nico Rosberg.

Apparemment un problème électrique, a expliqué le constructeur allemand. Les deux monoplaces à moteur Mercedes-Benz ont eu droit à un retour remarqué en dépanneuse aux puits.

C'est Toro Rosso qui s'est offert le meilleur temps de la matinée, avec l'Australien Daniel Ricciardo au volant. En 1 min 20 s 547/1000, juste avant la pause du lunch, après trois heures de travail. Il a devancé Nico Rosberg (Mercedes-Benz) et Pastor Maldonado (Williams).

Ces premiers essais en F1 de l'année 2013 se poursuivent jusqu'à vendredi sur le circuit de Jerez de la Frontera, près de Cadix.

Avant le début des essais, deux équipes ont dévoilé leur voiture, Catheram et Marussia. Mais point de présentation ostentatoire, à peine un petit roulage hors du garage pour les photographes. En 10 minutes, tout était terminé...

La Marussia MR02 et la Caterham CT03 se battront cette saison pour ne pas finir au dernier rang du classement.

Catheram, une écurie de plus en plus française, avec bien sûr le moteur Renault, un nouveau patron français Cyril Abiteboul (anciennement de Renault Sport), un pilote français, Charles Pic et un partenaire français, Airbus. La nouvelle CT03, dont le vert anglais a été un peu éclairci, a conservé un nez cassé, comme la plupart des monoplaces de 2012.

« Nous ne pouvions pas nous permettre, comme les autres écuries, de rajouter du poids pour masquer ce nez », a expliqué Cyril Abiteboul, le nouveau patron de l'équipe nommé par le fondateur malaisien Tony Ferrnandes.

Les responsables de Renault Sport ont été très actifs dans le recrutement de Pic. Ils entament par l'entremise de la marque historique Alpine un partenariat technique avec Catheram, avec la production, à partir de 2015, des petites voitures de sport à l'usine de la marque française à Dieppe.

Charles Pic, qui aura 23 ans le 15 février, amorce sa deuxième saison de F1. Il aura comme coéquipier le Néerlandais Giedo van der Garde, qui commence en F1 après des années de GP2 et d'essais F1.

« Nous investissons sur le long terme, en prévision du changement de réglementation technique en 2014, a précisé Cyril Abiteboul, avec un duo de pilotes qui est un bon mélange de jeunesse et d'expérience. »