NOUVELLES
05/02/2013 10:41 EST | Actualisé 07/04/2013 05:12 EDT

Les taux d'emploi des étudiants québécois parmi les plus élevés au pays

MONTRÉAL - Les étudiants québécois à temps plein ont affiché, en 2010 et 2011, le taux d'emploi le plus élevé au Canada, et le nombre d'heures qu'ils passent au boulot est en constante augmentation, selon les données rendues publiques mardi par l'Institut de la statistique du Québec (ISQ).

En 2010 et 2011, le taux d'emploi des jeunes Québécois a atteint respectivement 43 et 42 pour cent, une situation inédite depuis que cette information est compilée par l'Enquête sur la population active (EPA) de Statistique Canada, révèle le document. La moyenne canadienne, pour ces deux années, était de 37,1 et 36,6 pour cent.

Les étudiants québécois âgés entre 15 et 24 ans consacrent en moyenne 15 heures par semaine à l’occupation d’un emploi rémunéré, mais nombreux sont ceux qui travaillent plus longtemps, selon le rapport des chercheurs Marc-André Gauthier et Marie-Pier Labrie.

Et certains y consacrent beaucoup plus de temps: un étudiant à temps plein sur 10, soit quelque 25 000 jeunes Québécois, travaillent 25 heures et plus par semaine, selon les résultats de l'EPA adaptés par l'ISQ.

Cette intensification de la participation représente depuis plusieurs années déjà une source de préoccupation pour le Conseil supérieur de l’éducation, rappellent les auteurs de l'étude. L'organisme voit certains risques pour la réussite scolaire lorsque le travail occupe de nombreuses heures dans la vie d’un étudiant à temps plein.