NOUVELLES
05/02/2013 11:27 EST | Actualisé 07/04/2013 05:12 EDT

L'entraîneur du Steua Bucarest accusé d'avoir truqué un match allemand en 2002

L'entraîneur roumain du Steua Bucarest et ancien milieu de terrain de Cottbus, Laurentiu Reghecampf, aurait accepté de l'argent de la mafia serbe pour truquer un match contre le Bayern Munich quand il était joueur en 2002, a affirmé mardi un dirigeant du Dinamo Bucarest.

Selon l'administrateur délégué du Dinamo, Cornel Dinu, dans des propos rapportés par le quotidien sportif GSP mardi, un jour avant le match du 21 septembre 2002 entre le Bayern et Cottbus, Reghecampf "a reçu 200.000 euros pour truquer le match contre le Bayern afin qu'il se termine avec trois buts de différence".

"Il y avait d'autres (joueurs) impliqués. Mais le match s'est terminé sur le score de 3-1 et les gars ont transmis à Reghecampf qu'il devait rendre l'argent immédiatement", a déclaré M. Dinu qui affirme avoir été contacté par téléphone par un coéquipier de Reghecampf, Iulian Chirita, afin de calmer la mafia serbe. Chirita a confirmé à l'agence Mediafax les propos de M. Dinu.

"J'ai demandé aux gars à Belgrade de lui laisser un délai et j'ai obtenu un délai jusqu'au matin pour rendre l'argent. Je lui ai ainsi sauvé la vie, croyez-moi", a poursuivi M. Dinu dans les colonnes de GSP en affirmant que "les Serbes résolvent ce genre de cas rapidement avec des balles".

Reghecampf a vivement démenti les accusations lancées par l'administrateur du Dinamo qui est aussi le principal rival du Steaua. Le technicien roumain a annoncé qu'il allait porter plainte.

"Je vais porter plainte contre cet homme. Je ne comprends pas d'où ces gens ont autant d'imagination", a-t-il réagi.

iw/mr/mam/pid