NOUVELLES
05/02/2013 06:24 EST | Actualisé 07/04/2013 05:12 EDT

Incidents racistes: Hongrie et Bulgarie, sanctions confirmées en appel

La commission d'appel de la Fifa a confirmé les sanctions à l'encontre de la Bulgarie et la Hongrie, toutes deux condamnées à disputer à huis clos leur prochain match à domicile de qualification pour le Mondial-2014, après des incidents racistes, a annoncé mardi la fédération internationale.

"Les appels déposés par la Fédération hongroise de football et l'Union bulgare de football ont été tous deux rejetés et les décisions rendues le 20 novembre par la commission de la discipline ont été confirmées dans leur intégralité", selon un porte-parole de la Fifa.

Les rencontres Hongrie-Roumanie et Bulgarie-Malte, prévues le 22 mars, devront ainsi se dérouler devant des gradins vides.

Les fédérations hongroise et bulgare s'étaient vu infliger des amendes respectives de 40.000 (33.000 euros) et 35.000 francs suisses (29.000 euros) et avaient été averties qu'en cas de nouveaux incidents de nature raciste, elles s'exposeraient à "des sanctions plus lourdes pouvant aller jusqu'à un forfait, une déduction de points ou une disqualification d'une compétition".

La commission de discipline de la Fifa avait sanctionné la Hongrie pour "les actes odieux" antisémites d'un groupe de supporteurs lors son match amical contre Israël le 15 août. La Bulgarie était dans le collimateur pour des actes racistes "honteux" d'une poignée de supporteurs lors du match Bulgarie-Danemark des qualifications au Mondial, le 12 octobre à Sofia.

stp/gv