NOUVELLES
05/02/2013 05:38 EST | Actualisé 07/04/2013 05:12 EDT

Corridor de sécurité : 1 automobiliste sur 2 respecte le règlement

Les automobilistes doivent respecter un corridor de sécurité lorsqu'un véhicule d'urgence est arrêté le long de la route. Cependant, bien des citoyens ne respectent pas ce règlement en vigueur depuis six mois.

Transports Québec a organisé mardi matin une simulation pour le prouver. « Les gens n'ont pas dans leur habitude de se tasser, de faire une manoeuvre d'évitement, de respecter le corridor de sécurité », affirme un patrouilleur de Transports Québec, Stéphane Hébert.

Au cours de l'opération, seulement la moitié des automobilistes ont respecté le corridor de sécurité. « Quatre-vingts pour cent des gens sont au courant de la mesure et 50 % sont capables de décrire précisément le comportement à adopter. Cependant, entre connaître une mesure et l'appliquer, il y a une différence », déplore le porte-parole de Transports Québec, Guillaume Paradis.

Des publicités ont été diffusées au cours des derniers mois, mais les habitudes des automobilistes ne se changent pas si facilement. « J'ai au moins 4-5 miroirs en six ans de carrière qui ont été arrachés par des véhicules qui passaient trop près », raconte Stéphane Hébert.

Selon le président de l'Association des professionnels du dépannage du Québec, Réjean Breton, il est impératif de trouver des façons d'augmenter le degré de sécurité sur le réseau routier pour les opérateurs de dépanneuse, « quitte à changer la couleur des gyrophares pour les rendre plus visibles ».

La Sûreté du Québec a distribué 1300 contraventions depuis six mois à des automobilistes qui ne respectent pas le corridor de sécurité.