NOUVELLES
05/02/2013 11:32 EST | Actualisé 07/04/2013 05:12 EDT

Attentat Bulgarie: Netanyahu appelle UE à voir "la vraie nature du Hezbollah"

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a appelé mercredi l'Union européenne à "tirer les conclusions quant à la vraie nature du Hezbollah", après que le ministre de l'Intérieur bulgare a fait état d'une implication du mouvement chiite libanais dans un attentat à Bourgas en Bulgarie en juillet.

"L'attaque de Bourgas était une attaque sur le sol européen contre un Etat membre de l'Union européenne. Nous espérons que les Européens vont tirer les conclusions qui s'imposent", a déclaré M. Netanyahu, selon un communiqué de son bureau, en référence à la demande d'Israël à l'UE d'inscrire le Hezbollah sur sa liste des "organisations terroristes".

"Les conclusions annoncées par la Bulgarie aujourd'hui sont claires: le Hezbollah était directement responsable de cette atrocité. Il n'y a qu'un seul Hezbollah, c'est une organisation unique avec un commandement unique", a-t-il ajouté, pour récuser la distinction entre les activités militaires du mouvement chiite et son rôle dans la politique libanaise.

"C'est une nouvelle confirmation de ce que nous savions déjà: que le Hezbollah et son parrain l'Iran orchestrent une campagne terroriste à travers les pays et les continents", a affirmé le Premier ministre israélien.

Depuis l'attentat anti-israélien perpétré le 18 juillet 2012 à l'aéroport de Bourgas (est), qui avait fait six morts et une trentaine de blessés, Israël accuse l'Iran d'en être le commanditaire, et le Hezbollah d'en avoir été l'exécutant, ce que Téhéran nie.

"Il y a des informations concernant des financements et une appartenance au Hezbollah de deux personnes, dont l'auteur de l'attentat", a déclaré mardi le ministre bulgare de l'Intérieur, Tsvetan Tsvetanov.

Ces personnes "possédaient des passeports de l'Australie et du Canada" et "vivaient sur le territoire libanais depuis 2006 et 2010", a-t-il précisé.

En septembre, M. Netanyahu avait appelé l'UE à "déclarer que le Hezbollah, supplétif de l'Iran, est une organisation terroriste".

"Il s'agit de la principale organisation terroriste au monde, et l'Europe pourrait beaucoup aider en déclarant qu'il (le Hezbollah) l'est effectivement", a-t-il insisté.

L'Union européenne avait déjà rejeté en juillet une demande du ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman de placer le Hezbollah sur la liste noire des "organisations terroristes" après l'attentat en Bulgarie.

Par ailleurs, M. Netanyahu a appelé mardi les députés israéliens à "tenter de parvenir à une paix sûre et réaliste avec nos voisins", tout en faisant face "aux nouvelles menaces qui s'accumulent autour de nous", lors de la séance inaugurale du nouveau Parlement.

dms-sst/agr/cnp