NOUVELLES
05/02/2013 10:54 EST | Actualisé 07/04/2013 05:12 EDT

Al-Azhar appelle l'Iran à ne pas s'ingérer dans les affaires du Golfe

Le chef d'Al-Azhar, la prestigieuse institution théologique de l'islam sunnite, a appelé mardi l'Iran à ne pas s'ingérer dans les affaires des monarchies du Golfe, citant notamment Bahreïn, à l'issue d'une rencontre au Caire avec le président iranien Mahmoud Ahmadinejad.

Dans un communiqué, cheikh Ahmed Al-Tayyeb a demandé à M. Ahmadinejad, président du plus grand pays chiite, qui effectuait une visite sans précédent à Al-Azhar, à "respecter Bahreïn, un Etat arabe frère, et à ne pas s'immiscer dans les affaires des pays (arabes) du Golfe".

Il a également souligné la nécessité de donner "aux sunnites en Iran, notamment dans la province d'Ahwaz, leurs pleins droits en tant que citoyens, conformément à la charia et à toutes les lois et conventions internationales".

En outre, ajoute le texte, le chef d'Al-Azhar a exprimé son "rejet d'une expansion du chiisme dans les pays sunnites".

Les relations sont au plus bas entre les monarchies du Golfe et Téhéran, soupçonné notamment de soutenir en sous-main la contestation chiite à Bahreïn contre la monarchie sunnite.

tm/cr/feb