Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Une peine dans la collectivité pour le restaurateur Eddie Mai

Un restaurateur de l'avenue Cartier à Québec, Eddie Mai, est condamné à 18 mois d'emprisonnement à purger dans la collectivité.

Le propriétaire du restaurant Sushi Métropolitain avait plaidé coupable en octobre dernier à une accusation de production de cannabis.

Pendant les neuf premiers mois, Eddie Mai sera confiné à sa résidence en tout temps, sauf pour se rendre à son travail.

Eddie Mai était le propriétaire d'une maison de L'Ancienne-Lorette, où les policiers avaient saisi 677 plants de cannabis. Le locataire des lieux, un de ses cuisiniers, a aussi plaidé coupable à une accusation de production de drogue.

En déterminant sa peine, le juge a tenu compte du fait qu'Eddie Mai n'avait pas d'antécédent judiciaire et qu'il est actif dans la société.

Le restaurateur a été condamné à une peine de prison de deux ans moins un jour.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.