NOUVELLES
01/02/2013 04:54 EST | Actualisé 03/04/2013 05:12 EDT

Un syndicat des agents de bord de Sunwing évoque un arrêt de travail

TORONTO - Le président de Sunwing a indiqué vendredi que le transporteur aérien avait encore amplement de temps devant lui pour conclure une première convention collective avec ses quelque 900 agents de bord et éviter une grève.

«Il y a encore une longue voie devant nous et je suis confiant de pouvoir en faire quelque chose», a expliqué vendredi Mark Williams lors d'un entretien.

M. Williams a indiqué qu'il n'y avait eu que deux journées de discussions depuis que la compagnie a demandé la présence d'un conciliateur parce qu'elle n'était pas contente de la direction que prenait les négociations.

Le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), qui représente les agents de bord, a indiqué que les discussions devraient se poursuivre à partir du 11 février en compagnie du conciliateur mais pourraient connaître des difficultés en raison du départ du négociateur en chef de l'employeur.

Selon le président de la section locale 4055 du SCFP, Mark Brancelj, le syndicat s'inquiète de voir la situation «s'enliser» à la suite du départ soudain du directeur des ressources humaines par intérim.

M. Williams a indiqué que le départ de cet employé contractuel n'avait rien à voir avec les négociations et a qualifié les déclarations du syndicat de «tactique» pour créer un problème là où il n'y en avait pas. Selon lui, Sunwing peut compter sur d'excellents négociateurs qui ont conclu des contrats de travail avec d'autres employés.

Le directeur de Sunwing a refusé de révéler quels dossiers causaient des problèmes dans les discussions, affirmant que les deux parties avaient convenu de ne pas en parler publiquement.

Les deux parties se sont rencontrées pendant deux jours le mois dernier et doivent le faire de nouveau à cinq reprises en février. Une partie ou l'autre pourrait forcer un arrêt de travail le 23 mars, à la suite d'une période de «calme» de 21 jours en cas d'échec dans les négociations.

Les agents de bord tentent de négocier une première convention collective pour donner suite à leur adhésion, en mars dernier, au SCFP.

Le transporteur Sunwing, une filiale de Sunwing Travel Group, compte six bases au pays, à Vancouver, Calgary, Toronto, Ottawa, Montréal et Québec.