Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Panasonic renoue avec les profits

Le fabricant d'appareils électroniques Panasonic a pu relever la tête au cours de l'automne, grâce notamment à la faiblesse du yen japonais, qui favorise ses exportations.

La multinationale, touchée par la chute des prix et la concurrence de Samsung et d'Apple, a dégagé un profit de 667 millions de dollars au troisième trimestre. L'entreprise d'Osaka avait essuyé une perte d'environ 7 milliards de dollars au trimestre précédent, et enregistré une perte de 8,4 milliards de dollars pour l'exercice financier qui s'est achevé en mars 2012.

Selon la direction de Panasonic, la demande pour les écrans de télévision s'est encore effritée, alors que les ventes d'appareils d'éclairage et d'équipement pour l'auto se sont raffermies.

Sharp performe aussi

Un autre grand fabricant d'articles électroniques d'Osaka, Sharp, a amélioré son sort au troisième trimestre. La firme a enregistré une nouvelle perte, de 399 millions de dollars. Mais cette perte est cinq fois moins importante que celle enregistrée un an plus tôt. Sharp prévoit un retour à la rentabilité en mars 2014.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.