NOUVELLES
01/02/2013 03:22 EST | Actualisé 02/04/2013 05:12 EDT

Moins de temps, plus de cran

Bruno Spengler devra travailler vite et bien en 2013. La série DTM a annoncé vendredi qu'elle laissait tomber les essais libres du vendredi, pour l'offrir à des épreuves de soutien.

Les pilotes DTM n'auront plus que 90 minutes pour préparer la séance de qualification. De la pression pour les ingénieurs, même s'ils travailleront en 2013 avec les mêmes voitures qu'en 2012. C'est exactement ce que veut la série : mettre en valeur l'expérience et le doigté des pilotes.   

Le vendredi sera consacré aux épreuves de soutien, notamment à des courses du Championnat d'Europe de F3 et de la Coupe Porsche Carrera.  

«Avec ce nouvel horaire de travail, la série DTM sera encore plus imprévisble et donc encore plus spectaculaire», peut-on lire dans un communiqué.  

De plus, la séance de qualification est retardée à 14 h 40 heure locale le samedi, alors que le départ de la course sera donné à 13 h 30, dimanche après-midi. Tout pour compliquer la tâche des équipes. Les pilotes devront faire preuve de cran pour aller chercher le maximum de leur voiture.

La saison commence le 5 mai au circuit d'Hockenheim, et comprend 10 courses, dont 4 seront disputées hors Allemagne : Brands Hatch (Grande-Bretagne), Spielberg (Autriche), Zandvoort (Pays-Bas) et pour la première fois Moscou (Russie) le 4 août.