NOUVELLES
01/02/2013 01:11 EST | Actualisé 03/04/2013 05:12 EDT

Le «singe Ikea» restera dans un refuge pour primates pendant les procédures

OSHAWA, Ont. - Un juge ontarien a tranché: le «singe Ikea» restera dans un refuge pour primates pendant que la bataille judiciaire se poursuit pour déterminer qui aura finalement la garde de l'animal.

Yasmin Nakhuda tente de récupérer son singe Darwin, qui s'est échappé de sa voiture pour ensuite se retrouver dans le stationnement d'un Ikea, au début du mois de décembre.

Darwin, alors vêtu d'un blouson en peau de mouton, a ensuite été capturé par les services animaliers de Toronto, puis confié au sanctuaire pour primates Story Book Farm à Sunderland, en Ontario.

Mme Nakhuda estime avoir été dupée pour l'inciter à signer une décharge autorisant les services animaliers à récupérer Darwin. Elle craint que le procès sur la garde du singe ne nuise à son lien avec l'animal.

Le refuge pour primates affirme que Mme Nakhuda n'est pas en mesure de s'occuper de Darwin. Il allègue qu'elle a étranglé le singe et omis de changer ses couches pendant plusieurs jours.

L'avocat de l'organisme soutient qu'un animal n'appartient plus à un humain une fois qu'il retourne dans la nature, comme l'a fait Darwin dans le stationnement du magasin.