NOUVELLES
01/02/2013 05:30 EST | Actualisé 03/04/2013 05:12 EDT

Le raid d'Israël en Syrie a touché des bâtiments militaires et des missiles (responsable américain)

Israël a mené mercredi un raid aérien en Syrie qui a touché des missiles et un complexe militaire près de Damas, l'Etat hébreu craignant des transferts d'armes au Hezbollah chiite libanais, a rapporté vendredi à l'AFP un responsable américain.

Ce responsable, qui s'exprimait sous le couvert de l'anonymat, a précisé que les avions militaires israéliens n'avaient visé qu'un seul lieu, dans la banlieue de Damas, alors que certains médias en avaient évoqué deux: un site militaire près de la capitale syrienne, et un convoi d'armes près de la frontière libanaise.

"Cela s'est passé dans la banlieue de Damas", a affirmé ce responsable.

L'aviation israélienne a tiré contre "des missiles sol-air sur des véhicules" qui étaient des missiles SA-17 de fabrication russe, et contre un ensemble de bâtiments militaires adjacents, soupçonnés d'abriter des armes chimiques.

Les Israéliens craignaient que ces armes soient transférées au Hezbollah chiite libanais, proche de Damas et de Téhéran, a encore précisé ce responsable.

Le régime syrien avait annoncé que l'aviation israélienne avait bombardé un centre de recherche militaire entre Damas et la frontière libanaise mercredi à l'aube, tandis que des sources de sécurité avaient fait état d'un raid israélien sur un convoi d'armes à cette frontière dans la nuit de mardi à mercredi.

Le gouvernement israélien ne s'est toujours pas exprimé sur ce raid.

ddl/are/sam