NOUVELLES
01/02/2013 05:02 EST | Actualisé 02/04/2013 05:12 EDT

Le chef de la diplomatie iranienne souhaite "du succès" à John Kerry

Le ministre iranien des Affaires étrangères Ali Akbar Salehi a souhaité vendredi "du succès" au nouveau secrétaire d'Etat américain John Kerry en espérant qu'il allait "changer une partie de l'approche et de la politique anti-iranienne" de Washington.

"John Kerry est une personnalité connue dans la politique étrangère des Etats-Unis et on dit qu'il a une bonne connaissance des évolutions actuelles au Proche-Orient", a déclaré M. Salehi à l'agence Fars.

"J'espère qu'il pourra (...) changer une partie de l'approche et de la politique anti-iranienne du gouvernement américain", a-t-il ajouté.

"En tout cas, je lui souhaite, dans cette mission difficile (...), du succès", a ajouté M. Salehi.

Il faut attendre "les autres nominations dans le gouvernement américain pour voir si le président Barack Obama (...) veut réaliser ses promesses de changement dans la politique étrangère des Etats-Unis, notamment la politique d'hostilité à l'égard du peuple iranien", a-t-il poursuivi.

L'Iran et les Etats-Unis n'ont pas de relations diplomatiques depuis plus de 30 ans.

Les Etats-Unis font pression sur l'Iran, notamment en imposant des sanctions économiques très dures parallèlement à celles imposées par les pays de l'Union européenne, dans le but d'amener l'Iran à changer sa politique nucléaire.

Les Occidentaux soupçonnent l'Iran de développer l'arme atomique sous couvert de programme nucléaire civil.

La nomination de John Kerry comme secrétaire d'Etat et celle de l'ex-sénateur républicain Chuck Hagel comme chef du Pentagone sont souvent présentées comme une volonté du président Obama de privilégier le dialogue avec l'Iran notamment pour régler la question nucléaire.

Washington privilégie depuis des mois une stratégie à "double voie" vis-à-vis de l'Iran, mêlant sanctions économiques et négociations diplomatiques.

sgh/vl

PLUS:afp