NOUVELLES
01/02/2013 06:57 EST | Actualisé 03/04/2013 05:12 EDT

La LNH recherche toujours un acheteur pour les Coyotes, après l'échec de Jamison

GLENDALE, États-Unis - Greg Jamison fut incapable d'amasser les fonds et de regrouper les investisseurs nécessaires pour acheter les Coyotes de Phoenix avant la date butoir établie par la ville de Glendale.

Son offre pour acheter l'équipe n'est peut-être pas périmée, après tout.

Plus compliquée, certes, mais pas nécessairement périmée.

«Nous demeurons optimistes quant à la résolution du processus de vente des Coyotes et nous continuerons à travailler en partenariat avec la ville de Glendale afin de faire avancer le dossier», a déclaré le commissaire-adjoint de la LNH Bill Daly via un communiqué émis vendredi.

Jamison n'a pu compléter le processus de vente des Coyotes avant minuit jeudi — la date butoir établie l'an dernier avec Glendale pour conclure une entente de gestion du Jobing.com Arena de 20 ans d'une valeur de 308 millions $US.

Dans un communiqué émis jeudi soir, Jamison a déclaré qu'il continuera de travailler afin de compléter le processus d'achat de l'équipe, mais que l'entente de gestion avec la Ville devra probablement être renégociée.

En dépit de la déception pour les Coyotes et leurs partisans, rien n'a changé — la formation est sous la tutelle de la LNH depuis trois ans et continuera de l'être.

«M. Jamison continuera de travailler avec la LNH et la ville de Glendale afin de compléter la transaction qui permettra aux Coyotes de demeurer dans la vallée», a exprimé le directeur des opération des Coyotes Mike Nealy par voie de communiqué. «Même s'il n'y a pas d'échéanciers, nous espérons que ça se concrétisera bientôt. Les Coyotes sont toujours sous la tutelle de la LNH et rien n'a changé au sein de l'organisation. (...) Nous savons que c'est une période difficile et nous apprécions l'appui de (nos partisans).»

L'échec de Jamison pourrait cependant permettre de dénouer l'impasse.

Il continuera de plancher sur l'achat de l'équipe, mais devra conclure une nouvelle entente avec Glendale. Le conseil municipal précédent a approuvé l'entente initiale avec Jamison — elle avait été remaniée en novembre —, mais Glendale a un nouveau maire et trois nouveaux conseillers municipaux, et donc la possibilité qu'une nouvelle entente soit conclue est loin d'être certaine.

L'échec de l'entente avec Jamison pourrait par ailleurs ouvrir la porte à de nouveaux candidats qui souhaitent se porter acquéreur de la formation.

«La Ville et le propriétaire actuel des Coyotes, la Ligue nationale de hockey, continueront de travailler en partenariat afin de trouver une solution qui sera dans le meilleur intérêt de Glendale et de ses citoyens», a écrit la ville de Glendale via un communiqué. «La prochaine étape consiste à consulter le conseil municipal afin de déterminer la marche à suivre pour la suite du dossier. L'amphithéâtre a été construit afin de servir de catalyseur pour le développement économique du 'District Sport & Divertissement' de Glendale, et son succès demeure la priorité de la Ville.»