NOUVELLES
01/02/2013 12:00 EST | Actualisé 02/04/2013 05:12 EDT

Coyotes de Phoenix: Greg Jamison n'a pu amasser les fonds avant l'heure limite

Getty Images
GLENDALE, AZ - JANUARY 26: Goaltender Jason LaBarbera #1 of the Phoenix Coyotes looks down ice during the NHL game against the Los Angeles Kings at Jobing.com Arena on January 26, 2013 in Glendale, Arizona. The Kings defeated the Coyotes 4-2. (Photo by Christian Petersen/Getty Images)

SCOTTSDALE, États-Unis - La saga des Coyotes de Phoenix est encore loin d'être terminée.

Greg Jamison, le principal candidat à l'achat des Coyotes de Phoenix, n'a pas été en mesure d'amasser les fonds nécessaires pour compléter l'achat de l'équipe avant la date limite du 31 janvier.

Jamison, l'ancien président et propriétaire des Sharks de San Jose avait jusqu'à 23h59 jeudi, pour confirmer l'achat de l'équipe avant que le contrat de gestion d'une durée de 20 ans et d'une valeur 308 millions $ ne tombe à l'eau.

Comme la date butoir est passée, le rôle de Jamison dans tout contrat d'achat avec la ligue ou contrat de location avec Glendale n'a plus aucune valeur.

Selon de nombreuses sources, le maire de Glendale Jerry Weiers, qui a été élu après que l'entente de location eut été entérinée par le conseil municipal précédent, serait enclin à discuter avec un nouveau groupe d'investisseurs de la possibilité de conserver l'équipe en Arizona. Ces sources précisent cependant qu'il profitera probablement de l'occasion pour renégocier l'entente de location, de façon à la rendre plus profitable pour la Ville.

Les joueurs et les entraîneurs des Coyotes ont fait fi de ces derniers développements, eux qui évoluent sans propriétaire depuis plus de trois ans.

Dans un communiqué publié en fin de soirée jeudi, Jamison affirme qu'il n'abandonne pas son projet d'achat des Coyotes.

«Nous ne serons pas en mesure de compléter l'achat des Coyotes de Phoenix avant la date limite fixée par la ville de Glendale, peut-on y lire. Toutefois, nous continuons de travailler pour faire l'acquisition des Coyotes. Nous réalisons que nous devrons discuter davantage avec la ville et la LNH. Nous continuons de croire que nous pouvons en arriver à une entente qui sera satisfaisante pour tous.»

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Un survol de la saison en 10 points Voyez les images