NOUVELLES
01/02/2013 08:28 EST | Actualisé 03/04/2013 05:12 EDT

BlackBerry dévoile une seule image de son commercial en vue du Super Bowl

TORONTO - Après quelques jours d'un imposant battage publicitaire pour ses nouveaux téléphones intelligents, BlackBerry a choisi d'entretenir le mystère au sujet du commercial que la compagnie canadienne a produit en vue du match du Super Bowl, ce dimanche, dans l'espoir de soutirer autant de retombées possibles d'une onéreuse campagne promotionnelle.

La société de Waterloo, en Ontario, auparavant connue sous le nom d'affaires de Research in Motion (TSX:RIM), a dévoilé une seule image de son spot publicitaire de 30 secondes, vendredi, sans préciser de quoi il s'agissait, ni sa signification.

L'image montre une voiture de marque Honda Accord du début des années 1980, garée à proximité d'un parcmètre. Derrière elle, on peut voir une explosion colorée de poudre devant un escalier menant à l'appartement 437.

Ces indices laissent supposer un rappel de la naissance des ordinateurs personnels d'IBM, mis en marché en 1981 en utilisant la page de code 437 comme jeu de caractères d'origine ou, plus simplement, l'apparition de sa police à l'écran.

Le geste de BlackBerry va à l'encontre de la tendance de plus en plus généralisée, où les compagnies ayant réservé des cases publicitaires en vue du Super Bowl affichent leur commercial sur l'Internet quelques jours avant le match, dans le but de générer encore plus d'attention.

Cette année, Samsung, un compétiteur de BlackBerry dans le domaine des téléphones intelligents, a choisi la journée de jeudi pour dévoiler son commercial, dans lequel apparaissent les comédiens Seth Rogen et Paul Rudd. D'autres multinationales telles Mercedes et Coke ont également mis leur spot publicitaire en ligne.

De récentes statistiques ont démontré que les annonceurs génèrent de meilleures retombées de leur publicité du Super Bowl lorsque celle-ci est rendue disponible en ligne avant le fameux match.

L'an dernier, les commerciaux du Super Bowl téléversés sur YouTube avant le match ont été visionnés 600 fois plus souvent — une moyenne de 9,1 millions de visites — que ceux mis en ligne après la rencontre, selon le service de vidéo en continu appartenant à Google.

Le Super Bowl est l'événement télévisé générant les plus importantes cotes d'écoute de l'année. En 2012, quelque 111 millions de personnes ont regardé le match aux États-Unis, et 8,1 millions au Canada, un record.

Le réseau CBS, qui diffuse la rencontre aux États-Unis, exige cette année une somme variant entre 3,6 millions $ et 4 millions $ pour un spot publicitaire de 30 secondes. Le réseau CTV a refusé de dévoiler le montant demandé aux annonceurs.