NOUVELLES
01/02/2013 07:46 EST | Actualisé 03/04/2013 05:12 EDT

Attentat-suicide à l'ambassade américaine de Turquie

Une explosion a fait un mort et plusieurs blessés vendredi à l'entrée de l'ambassade américaine à Ankara, où un kamizake a actionné une bombe dans un poste de contrôle. 

Outre le porteur de la bombe, l'explosion a tué un agent de sécurité et blessé plusieurs personnes, dont une femme qui a subi de graves blessures.

Selon la chaîne de télévision NTV, la déflagration s'est produite devant une entrée secondaire de l'ambassade empruntée généralement par les demandeurs de visas.

Selon l'Associated Press, le kamikaze aurait actionné sa bombe à l'intérieur d'un poste de sécurité où on contrôlait l'accès à cette entrée.

Les locaux de l'ambassade n'auraient cependant pas été touchés par la déflagration.

L'extrême-gauche soupçonnée

Selon le ministre turc de l'Intérieur, Muammer Güler, le kamikaze serait lié à une organisation d'extrême gauche. « Les premiers éléments de l'enquête indiquent que le kamikaze était un militant d'une organisation clandestine de gauche », a déclaré à la presse M. Güler.

Muammer Guler a plus tard déclaré aux journalistes que le kamikaze était issu du « Parti-Front de Libération populaire (DHKP-C) ou d'un autre
mouvement d'extrême gauche ».

Cette explosion à l'ambassade américaine en Turquie survient au moment où les États-Unis, l'Allemagne et les Pays-Bas viennent de déployer des batteries de missiles Patriot à la frontière de la Turquie et de la Syrie pour protéger les villes frontalières turques d'éventuelles attaques syriennes.