NOUVELLES
31/01/2013 10:17 EST | Actualisé 02/04/2013 05:12 EDT

Wall Street avance légèrement, stimulée par un indicateur régional américain

Wall Street avançait légèrement jeudi, stimulée par le net rebond d'un indicateur régional sur l'activité économique aux Etats-Unis, en dépit de résultats trimestriels d'entreprises mitigés : le Dow Jones avançait de 0,20% et le Nasdaq de 0,36%.

Vers 14H55 GMT, le Dow Jones Industrial Average, s'adjugeait 27,18 points à 13.937,60 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 11,31 points à 3.153,62 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 grappillait 0,12% (+1,86 point) à 1.503,82 points.

La Bourse s'était inclinée mercredi après avoir atteint la veille un sommet depuis octobre 2007, déçue notamment par des chiffres mitigés sur la croissance des Etats-Unis: le Dow Jones avait perdu 0,32%, à 13.910,42 points, et le Nasdaq 0,36%, à 3.142,31 points.

L'annonce d'un net rebond de l'activité économique de la région de Chicago, qui s'est accélérée en janvier pour atteindre son plus haut niveau depuis 9 mois, a redonné le moral peu après l'ouverture à un marché qui restait autrement sur ses gardes.

"Les courtiers sont d'humeur prudente" en ce dernier jour du mois de janvier, "digérant une salve de données économiques mitigées", ont noté d'emblée les experts de la banque Wells Fargo.

Des chiffres dans le secteur de l'emploi ont déçu, les nouvelles inscriptions au chômage affichant une hausse plus forte qu'attendu la semaine dernière aux Etats-Unis après être retombées à leur plus bas depuis cinq ans.

Autre source d'inquiétudes, les dépenses de consommation des ménages dans le pays se sont tassées plus que prévu en décembre et leur progression a été bien plus faible que celle des revenus des Américains.

D'autre part, l'inflation a légèrement ralenti aux Etats-Unis en décembre, où elle a atteint 1,3% sur un an, restant inférieure à l'objectif de la banque centrale des Etats-Unis (Fed), qui souhaite une inflation de 2,0% sur un an à moyen terme.

Les opérateurs accueillaient également avec peu d'entrain des résultats trimestriels d'entreprises en demi-teinte. "Si ConocoPhillips, Aetna, Dow Chemical, USP ont présenté des résultats inférieurs aux attentes, Qualcomm (...) et Mastercard ont fait mieux que prévu", selon Patrick O'Hare, de Briefing.com.

Quant au réseau social Facebook, des données financières supérieures aux prévisions n'ont pas réussi à convaincre Wall Street.

Le marché obligataire oscillait autour de l'équilibre. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans restait stable par rapport à mercredi soir à 2,006% et celui à 30 ans montait légèrement 3,200% contre 3,196%.

ppa/jum/rap

PLUS:afp