NOUVELLES
31/01/2013 04:32 EST | Actualisé 01/04/2013 05:12 EDT

Violents combats dans le sud de Damas (ONG)

De violents combats opposaient jeudi soldats et rebelles syriens dans le sud de Damas, également bombardé par l'artillerie du régime, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"De violents combats opposent des combattants rebelles aux troupes régulières sur l'autoroute Damas-Deraa dans le quartier de Qadam (sud) et à Daraya", dans la banlieue sud-ouest, a précisé cette ONG qui s'appuie sur un large réseau de militants et de médecins.

L'OSDH ajoute que des renforts militaires arrivaient à Daraya, que l'armée tente de reprendre depuis des semaines.

Dans le même temps, les troupes bombardaient Assali, dans le sud de la capitale, où des combats avaient également lieu près du camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk et dans le quartier voisin de Tadamoun, selon l'OSDH.

Dans la périphérie est de Damas, trois rebelles tués dans des combats à Erbine et Harasta, également bombardées, a indiqué l'ONG.

Dans la ville de Homs, plus au nord, le quartier de Khaldiyé, assiégé depuis plus de six mois par l'armée, était sous les feu des roquettes, selon l'OSDH, tandis que six rebelles ont péri dans des bombardements et combats autour de cette ville du centre du pays surnommée la "capitale de la révolution" par les militants.

Et des bombardements ont également eu lieu toute la nuit, notamment sur les provinces de Hama (centre), Deraa (sud) et de Deir Ezzor (est).

Mercredi, une centaine de personnes ont péri à travers la Syrie, en proie depuis près de deux ans à une révolte populaire devenue guerre civile qui a fait, selon l'ONU, plus de 60.000 morts.

sbh/sk/feb