NOUVELLES
31/01/2013 03:09 EST | Actualisé 02/04/2013 05:12 EDT

Un adolescent tué par balle dans une école d'Atlanta

none

ATLANTA - Un adolescent de 14 ans a été blessé par balle dans une école intermédiaire d'Atlanta et un élève suspect a été arrêté, ont annoncé les autorités jeudi. Aucun autre élève n'a été blessé.

Les policiers ont été appelés en urgence à l'école intermédiaire Price, au sud du centre-ville d'Atlanta, après avoir été informés d'une fusillade vers 13h50. Plusieurs parents anxieux étaient réunis autour de l'école en attendant d'avoir des nouvelles de leur enfant.

Les élèves ont été gardés à l'intérieur de l'école pendant environ deux heures après la fusillade.

L'adolescent blessé est «alerte, conscient et il respire», a déclaré le porte-parole de la police d'Atlanta, Carlos Campos. Le jeune homme a été transporté à l'hôpital Grady.

Le réseau des écoles publiques d'Atlanta affirme sur son site Internet que le suspect est un élève de l'école. La commission scolaire n'a pas retourné les appels de l'Associated Press.

Le chef des pompiers d'Atlanta, le capitaine Marian McDaniel, a déclaré que l'adolescent avait été atteint à l'arrière de la tête. Un enseignant a été légèrement blessé et il a été traité sur les lieux pour des coupures mineures, a-t-il dit.

Shakita Walker, dont la fille est une élève de huitième année de l'école Price, a raconté que sa fille lui avait envoyé un message texte disant: «Maman, quelqu'un tire et quelqu'un s'est fait tirer». Mme Walker, qui travaille dans une autre école, a sauté dans sa voiture et s'est précipitée à l'école de sa fille.

La peur et l'anxiété des parents était bien perceptible à l'extérieur de l'école. Une personne dans la foule a crié: «Est-ce quelqu'un sait ce qui s'est passé?».

Laquanda Pittman n'avait toujours pas de nouvelles de son fils, un élève de sixième année. Elle a entendu parler de la fusillade à la télévision et s'est immédiatement rendue à l'école.

«Toutes sortes de choses ont traversé mon esprit. Je me suis demandé si c'était mon enfant qui avait été atteint et s'il avait vu ce qui s'est passé», a-t-elle déclaré, en précisant qu'elle voulait seulement voir son fils.

«En tant que parent, quand on envoie notre enfant à l'école, on espère qu'il en revienne sain et sauf».

INOLTRE SU HUFFPOST

Fusillades et suicides dans les écoles américaines