DIVERTISSEMENT
31/01/2013 07:26 EST | Actualisé 31/01/2013 07:29 EST

Pas de séparation pour Loco Locass

Loco Locass

Que les admirateurs du trio se rassurent : les membres de Loco Locass ne songent nullement à se séparer et à poursuivre leur route chacun de leur côté.

Plusieurs se sont questionnés sur l’avenir du groupe après le passage de ce dernier à l’émission Tout le monde en parle, le 25 novembre. Biz, Batlam et Chafik avaient alors paru en désaccord sur quelques questions posées par l’animateur, Guy A.Lepage. Il avait notamment été question d’un article publié par Le Huffington Post Québec, en octobre, dans lequel Sébastien Ricard (Batlam) décriait l’absence de Loco Locass au spectacle-bénéfice en hommage aux victimes de l’attentat perpétré le soir des élections provinciales. Mais les trois comparses poursuivent en ce moment la tournée dérivée de leur album Le Québec est mort, vive le Québec!, lancé au printemps dernier, et comptent bien continuer de faire de la musique ensemble.

« On ne parle pas de se séparer, du moins, pas à ce que je sache, a rigolé Sébastien Ricard, rencontré lors du dévoilement des nominations de la prochaine Soirée des Jutra, jeudi matin. Je ne sais pas pourquoi certaines personnes ont parlé de séparation. En fait, c’est rare qu’un groupe dure aussi longtemps que le nôtre, ici. C’est très rare. Et on dirait que, quand ça va bien, il y a toujours des gens qui ne voudraient pas que ça continue. »

« Mais, pour moi, Biz et Chafik sont de grands amis, des amis de création, a poursuivi l’artiste. On vient de sortir notre dernier disque et on le tourne un peu partout. Les derniers spectacles qu’on a faits à Montréal étaient, sans blague, parmi les meilleurs qu’on a donnés dans notre vie. »

Loco Locass se produira à Châteauguay, Joliette, Saint-Jean-sur-Richelieu et Trois-Rivières au cours des prochaines semaines. Quant à Sébastien Ricard, il est cité parmi les finalistes aux prix Jutra dans la catégorie Meilleur acteur de soutien pour sa prestation dans le film Avant que mon cœur bascule, de Sébastien Rose.

INOLTRE SU HUFFPOST

FrancoFolies de Montréal: 15 juin 2012