NOUVELLES
31/01/2013 01:55 EST | Actualisé 02/04/2013 05:12 EDT

Raid israélien en Syrie: "sérieuses inquiétudes" du chef de l'ONU (porte-parole)

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon s'est dit jeudi sérieusement inquiet des informations sur un raid israélien en Syrie, en précisant ne pas être en mesure de les vérifier, a indiqué un porte-parole de l'ONU.

Ce raid, dénoncé par le gouvernement syrien, soulève de "sérieuses inquiétudes", a estimé M. Ban, selon le porte-parole adjoint de l'ONU Eduardo del Buey. "Le secrétaire général appelle toutes les parties concernées à empêcher les tensions ou leur escalade dans la région", a-t-il ajouté.

Damas a annoncé mercredi soir que l'aviation israélienne avait "directement bombardé" un centre de recherche militaire entre la capitale et la frontière libanaise, tandis que des sources de sécurité avaient fait état d'un raid israélien sur un convoi d'armes à cette frontière.

"Le secrétaire général a noté avec de sérieuses inquiétudes des informations sur des raids aériens israéliens en Syrie", a affirmé le porte-parole, en ajoutant que les Nations unies ne pouvaient pas "vérifier de manière indépendante ce qui était arrivé" et ne disposaient d'aucun détail.

Les autorités syriennes ont indiqué jeudi avoir protesté auprès de l'ONU contre le raid israélien, en disant se réserver le droit de riposter, une information que l'ONU n'a pas confirmée.

M. Ban a appelé toutes les parties à "respecter strictement les lois internationales, notamment la souveraineté et l'intégrité territoriale de tous les pays de la région".

Le Conseil de sécurité de l'ONU "surveille" les tensions grandissantes, a indiqué à la presse l'ambassadeur pakistanais à l'ONU Masood Khan, qui préside le Conseil en janvier.

"Les choses évoluent rapidement, cet incident a eu lieu. Nous avons reçu un message du représentant permanent de la Syrie" à l'ONU, a-t-il précisé, en indiquant que ce message n'évoquait pas une demande de réunion du Conseil.

tw/are/rap