NOUVELLES
31/01/2013 04:32 EST | Actualisé 02/04/2013 05:12 EDT

Phil Mickelson passe à un cheveu d'une ronde de 59 à l'Omnium de Phoenix

SCOTTSDALE, États-Unis - Phil Mickelson a pointé le trou avec son fer droit et a commencé à marcher vers le trou, prêt à célébrer le chiffre magique du monde du golf.

Mais au dernier moment, la balle a refusé de tomber au fond de la coupe, effectuant un 180 degrés autour du trou. Un petit centimètre a transformé les cris de joie en cris de déception et a coûté à Mickelson un pointage de 59, jeudi, lors de la première ronde de l'Omnium de Phoenix.

«Avec six pieds à faire, elle était en plein centre, a dit Mickelson. Avec trois pieds à faire, elle était au centre. Avec un pied à faire, elle était au centre, et même alors qu'elle s'approchait du trou, je ne voyais pas comment elle pouvait le rater. Elle a finalement perdu un peu de sa vitesse et a simplement effleuré la coupe.»

Son cadet, Jim Mackay, s'est laissé tomber sur ses genoux et est resté au sol pendant quelques secondes.

«Il n'aurait pas pu frapper un meilleur roulé», a déclaré Mackay.

Mickelson a dû se contenter d'un pointage de 60 (moins-11) à TPC Scottsdale, égalant le record du parcours qu'il partageait déjà avec Grant Waite et Mark Calcavecchia.

«Et bien, un 60 c'est génial, a relativisé Mickelson. La dernière fois que j'ai joué 60 ici en 2005, j'avais réussi des oiselets sur trois des quatre derniers trous pour y parvenir et j'étais très excité et je suis excité d'avoir joué 60. Mais il y a une grosse différence en 60 et 59. Ce n'est pas vraiment le cas entre 60 et 61. Mais il y a une barrière grosse comme le Mur de Berlin entre 59 et 60.

«Je l'ai fait lors du Grand Chelem de golf de la PGA. J'ai réussi un 58 à l'entraînement. Mais le faire lors d'un tournoi aurait été un moment historique pour moi, quelque chose dont je me serais toujours souvenu, mais je vais probablement aussi me souvenir de ce roulé pour le reste de mes jours.»

Cinq joueurs ont réussi des rondes de 59 lors de tournois officiels de la PGA. Al Geiberger a réussi l'exploit lors de la Classique de Memphis en 1977, Chip Beck l'a fait au Las Vegas Invitational en 1991, David Duval les a imités lors du Bob Hope Invitational en 1999 et Paul Goydos et Stuart Appleby y sont parvenus en 2010 lors de la Classique John Deere et de la Classique Greenbrier, respectivement. Le Japonais Ryo Ishikawa détient le record du pointage le plus bas lors d'un tournoi d'un des circuits majeurs, remettant une carte de 58 (moins-12) lors d'un événement du circuit japonais.

À la recherche d'une troisième victoire à l'Omnium de Phoenix, Mickelson détenait quatre coups d'avance sur Ryan Palmer, Brandt Snedeker, Padraig Harrington, Ted Potter fils et Jeff Maggert lorsque le jeu a été interrompu en raison de la noirceur. Le début de la ronde avait été retardé d'une heure en raison du frimas.

Le Canadien David Hearn a remis une carte de 67 et il se retrouve à égalité au 27e rang à moins-4. Son compatriote Mike Weir (69) suit deux coups derrière à égalité au 58e rang. Stephen Ames (72) et Brad Fritsch (72) ont connu des journées un peu plus difficiles et ils se retrouvaient au sein d'un groupe à égalité au 104e rang à plus-1. L'autre Canadien en lice, Graham DeLaet, n'a pas été en mesure de compléter sa ronde avant l'arrêt des activités pour la journée. Après 13 trous, il se retrouvait toujours à égalité à la normale.