NOUVELLES
31/01/2013 11:40 EST | Actualisé 02/04/2013 05:12 EDT

Le secrétaire à la Défense choisi par Obama défend son passé devant le Séant

WASHINGTON - Le candidat du président Barack Obama au poste de secrétaire à la Défense, l'ancien sénateur républicain Chuck Hagel, a déclaré jeudi qu'il n'hésiterait pas à utiliser «toute la puissance de l'armée américaine», alors qu'il défendait sa nomination devant le Sénat.

Certains sénateurs opposés à sa nomination, dont des membres de son propre parti, s'inquiètent de ses déclarations passées sur Israël, l'Iran et les armes nucléaires, assimilées à des signes de faiblesse.

L'audience de Chuck Hagel devant la commission des forces armées du Sénat pourrait être cruciale pour la confirmation de sa nomination comme secrétaire à la Défense, en remplacement de Leon Panetta. Sa nomination sera probablement confirmée par le Sénat à majorité démocrate, malgré les questions pointues qui lui ont été posées jeudi.

C'était la première fois que l'ancien sénateur répondait en public aux critiques de ceux qui estiment qu'il n'est pas assez pro-israélien ou pas assez ferme face à l'Iran. Ses déclarations passées sur l'influence du «lobby juif» et sa description d'un diplomate «ouvertement et agressivement gai» ont été scrutées à la loupe.

M. Hagel a aussi été questionné sur ses déclarations quant à l'efficacité des sanctions américaines contre l'Iran. Il a déjà affirmé que des sanctions coordonnées avec les partenaires internationaux seraient plus logiques que des sanctions unilatérales.

Le bilan de Chuck Hagel est «profondément troublant», a déclaré le sénateur Jim Inhofe, le plus haut responsable républicain de la commission, peu après le début de l'audience. Le sénateur républicain John McCain a eu des mots encore plus durs lors d'un échange fougueux sur la guerre en Irak.

M. Hagel a rencontré les sénateurs un à un. Il a obtenu l'appui d'un influent sénateur juif, Charles Schumer, et il a adopté un ton plus dur face à l'Iran. M. Hagel a également souligné qu'il mettrait en application la politique permettant aux gais et lesbiennes de servir dans les rangs et qu'il irait de l'avant dans l'ouverture des postes de combat aux femmes.

Si le Sénat confirme sa nomination, Chuck Hagel sera le seul républicain du cabinet de Barack Obama. M. Hagel deviendrait également le premier ex-militaire et le premier vétéran du Vietnam à assumer les fonctions de secrétaire à la Défense.