NOUVELLES
31/01/2013 09:40 EST | Actualisé 02/04/2013 05:12 EDT

Laureen Harper exhorte les femmes à s'engager activement dans leur milieu

VANCOUVER - Qu'une femme soit présidente d'une importante compagnie, qu'elle soit une mère, une athlète olympique ou une enseignante, elle doit trouver une façon de servir sa communauté, a déclaré la femme du premier ministre, Laureen Harper.

Cette dernière a livré son message lors d'une soirée dansante organisée par des femmes de Vancouver, jeudi, en souhaitant que les olympiennes, les enseignantes, les écrivaines et les propriétaires d'entreprises deviennent des chefs de file solides en démontrant leur engagement vis-à-vis de la société qui les entoure.

«Quelle que soit la position que vous occupez, vous pouvez et vous devez rechercher les occasions d'aider les autres» a déclaré Mme Harper lors d'un discours de sept minutes, assaisonné de plaisanteries qui ont fait rire l'assistance.

L'engagement peut prendre différentes formes selon les capacités de chacune. «J'adore prendre soin des animaux en difficulté, mais quand on est allergique, c'est difficile. Sauf dans le cas de mon chinchilla, il est hypo-allergénique.»

Les femmes ne doivent pas gaspiller leur talent, c'est ce qui est important, a souligné l'épouse du premier ministre qui participait à une soirée visant à honorer les lauréates de la Colombie-Britannique du Canada's Most Powerful Women awards, un concours visant à récompenser les femmes d'influence au Canada.

«À travers leurs vies et leurs carrières, ces femmes ont dû réaliser des sacrifices et des choix difficiles. Elles ont fait face à des épreuves et ont dû vaincre l'adversité. Mais elles ont persévéré.»

L'assistance a d'ailleurs pu apprendre que la première dame du Canada avait étudié la photo et les arts graphiques avant d'effectuer un périple à travers 13 pays d'Afrique après sa graduation. Elle dirigeait une florissante entreprise de graphisme avant de suivre son mari à Ottawa.

Les gagnantes 2012 du Canada's Most Powerful Women awards avaient été honorées par le Women's Executive Network lors d'un gala à Toronto en décembre dernier.