NOUVELLES
31/01/2013 12:06 EST | Actualisé 02/04/2013 05:12 EDT

La Maison Blanche met en garde Damas sur un transfert d'armes au Hezbollah

La Maison Blanche a mis en garde jeudi la Syrie contre toute tentative de transférer des armes au mouvement libanais Hezbollah, après des informations sur un raid israélien à la frontière syro-libanaise contre un convoi transportant des armes venant de Syrie.

"Il ne faut pas que la Syrie déstabilise encore plus la région en transférant des armements au Hezbollah", a affirmé Ben Rhodes, conseiller adjoint à la sécurité nationale du président Barack Obama, lors d'une conférence téléphonique.

Damas a annoncé mercredi soir que l'aviation israélienne avait "directement bombardé" un centre de recherche militaire entre la capitale et la frontière libanaise, tandis que des sources de sécurité avaient fait état d'un raid israélien sur un convoi d'armes à cette frontière.

Le dossier de la guerre civile en Syrie figurera en tête des préoccupations du vice-président américain Joe Biden lors de sa venue à Munich (Allemagne) ce week-end à l'occasion de la Conférence sur la sécurité, a par ailleurs indiqué un autre responsable de la Maison Blanche, Tony Blinken.

M. Biden, qui entame vendredi une mini-tournée européenne en Allemagne, en France et au Royaume-Uni, doit s'entretenir de la Syrie samedi avec le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, le médiateur international Lakhdar Brahimi et le chef de l'opposition Ahmed Moaz al-Khatib, selon M. Blinken.

Auparavant à Berlin, M. Biden aura rencontré la chancelière Angela Merkel. Il verra lundi à Paris le président français François Hollande et le lendemain à Londres le Premier ministre David Cameron, a précisé M. Blinken.

tq/are