NOUVELLES
31/01/2013 09:43 EST | Actualisé 02/04/2013 05:12 EDT

Huit Tibétains sont condamnés par la justice chinoise

PÉKIN, Chine - Huit Tibétains ont été reconnus coupables par la justice chinoise, jeudi, d'avoir incité certains de leurs compatriotes à s'immoler par le feu.

Une centaine de moines, nonnes et laïcs se sont donnés la mort depuis 2009, habituellement après avoir réclamé la liberté religieuse et le retour du dalaï lama en exil.

Un tribunal de la préfecture d'Aba, dans la province du Sichuan dans le sud-ouest du pays, a condamné à mort — mais avec un sursis de deux ans — un homme de 40 ans, pendant que son neveu de 31 ans écopait de dix ans de prison. Les deux hommes ont été reconnus coupables d'avoir incité huit personnes à s'immoler par le feu l'an dernier, dont trois qui ont succombé à leurs blessures, selon l'agence Chine nouvelle.

Ailleurs, un tribunal de la préfecture de Gannan, dans la province du Gansu, a condamné six Tibétains à des peines allant de trois à douze ans de prison pour leur rôle dans l'immolation d'un homme en octobre.

Ces condamnations semblent démontrer que Pékin a décidé de répondre à l'augmentation du nombre d'immolations par le feu en criminalisant à la fois les auteurs et leurs proches. Pékin maintient depuis longtemps que ces immolations sont l'oeuvre d'étrangers ayant un agenda secret, et qu'elles ne constituent donc pas des protestations authentiques.