NOUVELLES
31/01/2013 09:16 EST | Actualisé 02/04/2013 05:12 EDT

14 000 agents de sécurité voteront sur une offre globale et finale

MONTRÉAL - Les 14 000 agents de sécurité membres du Syndicat des Métallos sont appelés à se prononcer d’ici la fin février sur une offre globale et finale de l’Association provinciale des agences de sécurité.

Le mouvement de grève est donc suspendu et les deux journées de débrayage prévues les 4 et 9 février sont annulées.

À partir du 11 février et jusqu’à la fin du mois, 44 assemblées se tiendront au Québec pour rejoindre un maximum d’agents de sécurité. Le comité de négociation ne formulera pas de recommandation quant à l’acceptation ou au rejet des offres.

Ces agents travaillent à plusieurs centaines d'endroits dans la province, notamment dans des hôpitaux, des ports, des institutions d'enseignement, des usines, des stationnements, des commerces et des édifices publics.

Les négociations, amorcées en avril 2012, ont achoppé sur les salaires, les primes ainsi que les définitions de tâches.

Les conditions de travail de tous les agents de sécurité au Québec sont régies par un décret gouvernemental basé sur les éléments négociés entre les agents membres des Métallos et l’Association représentant les principaux employeurs.