NOUVELLES
30/01/2013 10:13 EST | Actualisé 01/04/2013 05:12 EDT

Wall Street dans le vert malgré un fléchissement du PIB américain

Wall Street a débuté la séance timidement mercredi, prudente après l'annonce d'une contraction du produit intérieur brut des Etats-Unis au dernier trimestre et avant une décision de la banque centrale du pays: le Dow Jones était quasi-stable et le Nasdaq s'adjugeait 0,31%.

Vers 14H50 GMT, le Dow Jones Industrial Average grignotait 0,23 point à 13.954,65 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, gagnait 9,73 points à 3.163,59 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 s'appréciait de 0,10% (+1,45 point) à 1.509,29 points.

Soutenue par une saison de résultats plutôt positive, la Bourse de New York s'était montrée confiante mardi malgré des indicateurs américains mitigés: le Dow Jones avait gagné 0,52% à 13.954,42 points, atteignant un nouveau plus haut depuis octobre 2007, alors que le Nasdaq avait lâché 0,02% à 3.153,66 points.

Le marché hésite, "les investisseurs digérant des données économiques et des résultats d'entreprises mitigés", ont souligné les analystes de Charles Schwab.

L'administration américaine a en effet fait état d'une accélération de la croissance économique des Etats-Unis en 2012, qui a progressé de 2,2% sur l'année, mais d'un léger fléchissement du produit intérieur brut du pays (-0,1%) au quatrième trimestre.

"Ce dernier chiffre est bien sûr décevant, mais il est atténué par le fait que le marché comprend que cette baisse est liée à une baisse de la production stockée et à une contraction des dépenses gouvernementales", a remarqué Patrick O'Hare, de Briefing.com.

De plus, "cela soutient la politique monétaire accommodante de la Fed, dont on attend les nouvelles directives" dans l'après-midi, a ajouté l'analyste.

La banque centrale des Etats-Unis devrait de fait confirmer dans un communiqué publié vers 18H15 GMT, à l'issue d'une réunion de deux jours de son comité de politique monétaire, ses dernières mesures d'exception destinées à soutenir la reprise économique du pays.

Le marché saluait également un nouveau signe de l'amélioration du marché de l'emploi: selon l'enquête mensuelle de la société de services informatiques ADP, les entreprises privées ont continué à embaucher aux Etats-Unis en janvier.

Le marché obligataire évoluait à la baisse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans s'échangeait à 2,021% contre 1,988% mardi soir et celui à 30 ans à 3,200% contre 3,168%.

jum/sl/sam