NOUVELLES
30/01/2013 03:57 EST | Actualisé 01/04/2013 05:12 EDT

L'ancien navire de croisière russe dérive toujours au large de Terre-Neuve

SAINT-JEAN, T.-N.-L. - Un ancien navire de croisière russe qui dérive en mer au large de Terre-Neuve ne devrait pas atteindre la plateforme de forage pétrolier Hibernia.

Des employés de la plateforme en mer située à environ 315 kilomètres à l'est de Saint-Jean gardaient un oeil sur le vaisseau en perdition, qui flottait à environ 40 kilomètres d'Hibernia.

Le bateau ne devrait toutefois pas atteindre la plateforme, selon Margot Bruce-O'Connell, porte-parole de la Hibernia Management and Development Company. L'entreprise continuera toutefois de veiller au grain.

Transports Canada n'a pas donné de mise à jour sur le sujet depuis qu'il a annoncé que le Lyubov Orlova se trouvait à environ 270 kilomètres au sud-est de Saint-Jean mardi soir.

Le navire, qui pouvait transporter 237 passagers, est à la dérive vers le large depuis que ses amarres ont cédé alors qu'il était remorqué vers la République dominicaine, où il devait être envoyé à la casse.

Selon Transports Canada, le propriétaire du Lyubov Orlova, un marchand de ferraille iranien résidant maintenant en République dominicaine, est responsable du navire.