NOUVELLES
30/01/2013 07:49 EST | Actualisé 01/04/2013 05:12 EDT

L'ailier espacé des 49ers Michael Crabtree couronnera sa saison au Super Bowl

LA NOUVELLE-ORLÉANS - Michael Crabtree a refusé de retirer sa tuque noire des 49ers de San Francisco pour montrer ses cheveux. Non, il ne le fera pas.

Crabtree tentera de conserver chaque élément de surprise qu'il pourrait avoir dans son sac pour sa première participation au Super Bowl — et il espère pouvoir tirer un avantage de chaque opportunité qui se présentera à lui cette semaine.

Pas que ses gestes doivent refléter ses déclarations. Mais c'est Crabtree, un gars bizarre et superstitieux, qui tente par tous les moyens de se débarrasser de cette étiquette de diva qu'il a méritée lors de son stage dans les rangs universitaires avec Texas Tech. Cette réputation est cependant minimisée par ses coéquipiers des 49ers, qui assurent que ce n'est pas le cas.

Le dynamique receveur de passes, reconnu pour sa créativité offensive, fera l'objet d'une couverture étroite de la part de la tertiaire des Ravens de Baltimore dimanche au Superdome. Crabtree est dangereux après avoir capté le ballon, mais il l'est également lorsqu'il doit déjouer les ailiers défensifs pour effectuer des attrapés acrobatiques ou lorsqu'il doit garder ses pieds à l'intérieur des limites du terrain sur des jeux serrés.

«De nombreux entraîneurs peuvent enseigner les tracés et comment capter un ballon, mais après l'attrapé c'est vraiment le talent qui s'exprime», a-t-il expliqué. «C'est ce qui fait que tu es spécial.»

Peu importe le nombre d'attrapés ou d'opportunités ce week-end, Crabtree ne se préoccupe que d'une seule chose: couronner sa meilleure saison en carrière avec une bague de championnat. Il éprouve encore de la difficulté à négocier avec le cirque et la foire médiatique (sa voix était encore enrouée mercredi à cause des entrevues de la veille). Il apprend encore à jouer son rôle de personnage public, et il compose de mieux en mieux avec sa popularité grandissante.

Pas plus tard que la semaine dernière, Crabtree a appris qu'il ne fera pas l'objet d'accusations pour une agression sexuelle survenue dans une chambre d'hôtel après la victoire des 49ers contre les Packers de Green Bay en demi-finales de l'Association nationale le 12 janvier. Le procureur du district de San Francisco a annoncé vendredi qu'il n'y aurait pas d'accusations «pour le moment». L'ailier espacé n'a jamais été arrêté ou détenu, et les policiers ont indiqué qu'il avait coopéré durant l'enquête.

«J'étais déçu des allégations», a dit Crabtree mercredi matin, avant de participer à une séance d'entraînement aux quartiers généraux des Saints de La Nouvelle-Orléans. «C'est fini maintenant.»

Il a bouclé la saison avec des sommets personnels de neuf touchés, 85 attrapés et 1105 verges de gains cette saison. Ça inclut cinq majeurs et 30 attrapés en situation de troisième essai — des statistiques parmi le top-5 dans la NFL.