NOUVELLES
30/01/2013 03:52 EST | Actualisé 01/04/2013 05:12 EDT

Israël - Le Beitar Jérusalem présente ses deux recrues tchétchènes

Le Beitar Jérusalem a officiellement présenté mercredi deux joueurs de confession musulmane originaires de Tchétchénie, dont le recrutement a provoqué l'ire d'une partie des supporteurs du club israélien.

Zaur Sadaev et Dzhabrail Kadaev, joueurs recrutés au club du Terek Grozny, devaient intégrer leur nouvel effectif jeudi après avoir s'être soumis à la visite médicale mercredi.

Sadaev, 23 ans, a déclaré être "venu pour jouer au football et rien d'autre". "Nous ne connaissons pas le mot crainte", a renchéri son partenaire Kadaev, 19 ans, interrogé sur les remous suscités par leur recrutement.

Un noyau dur de supporters du Beitar Jérusalem, connu pour ses débordements racistes, avait protesté samedi contre le recrutement de ces joueurs, décidé par le propriétaire du club, Arcadi Gaydamak, d'origine russe.

Mardi, la dernière rencontre du Beitar --un 32e de finale de la Coupe d'Israël remporté 5-0 contre Oum el-Fahem, un club d'une ville arabe du nord d'Israël-- s'est déroulée dans une ambiance électrique. Au total 18 supporters du Beitar ont été expulsés de l'enceinte, un autre a été arrêté pour avoir agressé un policier et un dernier pour usage de drogue.

Du côté d'Oum el-Fahem, quatre fans ont été interpellés pour avoir brandi un drapeau palestinien. Un autre a été appréhendé pour agression contre un policier et quatre expulsés du stade, selon une porte-parole de la police.

Des centaines d'agents de police, y compris des membres d'unités spéciales anti-émeutes, avaient été déployés à l'intérieur et à l'extérieur du stade Teddy Kolle.

jjm/dv/bpa/jde