NOUVELLES
29/01/2013 11:12 EST | Actualisé 31/03/2013 05:12 EDT

USA: Obama annonce le départ de son ministre des Transports

Le président américain Barack Obama a annoncé mardi le départ de son ministre des Transports, Ray LaHood, après un mandat de quatre ans marqué par les problèmes de sécurité sur les voitures Toyota en 2009 et la récente immobilisation des Boeing 787 Dreamliner.

"Sous son mandat, nous avons fait des investissements importants dans notre système ferroviaire et posé les jalons d'un futur réseau de trains à grande vitesse", a également souligné le président dans communiqué.

Saluant l'action de M. LaHood, 67 ans, ancien élu républicain au Congrès, M. Obama a dit partager avec son ministre "la conviction" que les hommes politiques doivent être fidèles à leurs électeurs et non "à un parti ou à un clan".

Nommé en décembre 2008, ce petit-fils d'immigrés libanais a été très actif à l'automne 2009 quand le constructeur japonais Toyota a rappelé six millions de véhicules aux Etats-Unis pour des problèmes d'accélération involontaire.

Adepte du franc-parler, le secrétaire aux Transports n'a alors cessé de répéter que Toyota s'était trop longtemps montré "sourd aux problèmes de sécurité".

En juin dernier, il avait par ailleurs qualifié de "politique minable" la taxe imposée par l'Union européenne sur les émissions polluantes du secteur aérien, destinée à limiter le réchauffement climatique.

Plus récemment, mi-janvier, l'Agence fédérale américaine de l'aviation (FAA) placée sous son autorité a décidé de clouer au sol les Boeing 787 Dreamliner après deux incidents liés des problèmes de batteries.

Le départ de M. LaHood, dont le successeur n'est pas encore connu, s'inscrit dans un vaste renouvellement de l'adminstration Obama depuis sa réélection en novembre.

Plusieurs poids lourds du gouvernement, Hillary Clinton (Département d'Etat), Timothy Geithner (Trésor) et Leon Panetta (Défense) ont quitté leurs fonctions ou s'apprêtent à le faire.

jt/sl/rap