NOUVELLES
29/01/2013 10:19 EST | Actualisé 31/03/2013 05:12 EDT

Un juge du Texas suspend l'exécution d'une femme prévue mardi soir

HUNTSVILLE, États-Unis - Un juge a suspendu, mardi, l'exécution d'une femme du Texas qui était prévue le soir même. Elle aurait été la première femme exécutée aux États-Unis en trois ans.

La décision du juge Larry Mitchell a pour effet de reporter l'exécution de Kimberly McCarthy, âgée de 51 ans, au 3 avril.

On ne sait pas pour l'instant si le bureau du procureur du comté de Dallas portera la décision en appel.

Les avocats de Mme McCarthy, qui est Noire, font valoir qu'elle a été victime de discrimination raciale durant le procès. Le jury qui l'a reconnue coupable et condamnée à mort était composé de 11 Blancs et d'un Noir.

Kimberly McCarthy a été condamnée à mort par injection létale pour avoir battu, poignardé et volé une voisine âgé de 71 ans à Lancaster, au sud de Dallas, en 1997.

Seules 12 femmes ont été exécutées aux États-Unis depuis que la Cour suprême a autorisé le rétablissement de la peine de mort, en 1976, dont quatre au Texas. Durant cette période, 1300 hommes ont été exécutés à travers le pays.