NOUVELLES
29/01/2013 07:31 EST | Actualisé 31/03/2013 05:12 EDT

Syrie: 182 M USD de promesses d'aide d'organismes de charité

Des organismes de charité, réunis mardi au Koweït avant une conférence de donateurs, ont promis 182 millions de dollars d'aide aux civils syriens affectés par un conflit qui dure depuis 22 mois.

L'annonce de cette aide a été faite par l'Organisation de charité musulmane du Koweït qui a organisé la réunion de ces 77 organismes venant du monde entier, a rapporté l'agence officielle koweïtienne Kuna.

Le chef de l'Organisation de charité musulmane du Koweït, Abdallah al-Maatouq, a précisé à la Kuna que les aides seraient distribuées aux civils à l'intérieur de la Syrie, mais aussi dans les pays voisins où des centaines de milliers de Syriens se sont réfugiés.

Le Koweït accueille mercredi une conférence de donateurs parrainée par les Nations unies qui espère recueillir 1,5 milliard de dollars pour répondre aux besoins humanitaires des civils syriens.

Le chef de l'ONU Ban Ki-moon est arrivé mardi dans l'émirat pour participer à la réunion pendant laquelle l'émir du Koweït, cheikh Sabah al-Ahmad Al-Sabah, doit annoncer une contribution de son pays de 500 millions de dollars.

L'Iran, allié du régime de Damas, sera représenté, a annoncé le ministre koweïtien des Affaires étrangères, cheikh Sabah Khaled Al-Sabah.

"Le secrétaire général de l'ONU a invité tous les pays et 59, dont l'Iran, ont répondu présents", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse, ajoutant que ni l'opposition ni le régime de Damas n'avaient été conviés.

Treize agences de l'ONU participeront également à la rencontre, a précisé le ministre koweïtien, en minimisant le risque de voir une partie de l'aide profiter au régime du président Bachar al-Assad.

La Commission européenne a annoncé mardi son intention d'annoncer au Koweït une aide de 100 millions d'euros supplémentaires pour aider les civils syriens.

Ces 100 millions viendront s'ajouter aux 100 millions d'euros déjà débloqués par Bruxelles pour venir en aide aux Syriens affectés par le conflit.

Le Haut commissariat aux réfugiés des Nations unies a annoncé mardi que plus de 700.000 Syriens avaient fui dans les pays voisins et que leur afflux massif l'obligeait à redoubler d'efforts pour les accueillir.

En décembre, les Nations unies avaient déclaré s'attendre à ce que le nombre de réfugiés syriens atteigne un total de 1,1 million d'ici juin si le conflit ne cessait pas.

oh/mh/cco