NOUVELLES
29/01/2013 02:01 EST | Actualisé 31/03/2013 05:12 EDT

Offensive de l'armée contre Al-Qaïda au Yémen: 18 morts (source tribale)

Deux militaires et 16 combattants d'Al-Qaïda ont été tués mardi lors de la poursuite d'une offensive de l'armée dans le centre du Yémen contre le réseau soupçonné de détenir trois otages occidentaux, ont indiqué un responsable et un notable tribal de la région.

Selon un responsable d'une tribu de la région qui a requis l'anonymat, "16 combattants d'Al-Qaïda ont été tués lors de quatre raids de l'aviation yéménite qui ont visé leurs positions près d'Al-Manassah", un fief d'Al-Qaïda dans la province de Baïda.

Un responsable local a pour sa part fait état de la mort de deux soldats dans l'explosion d'une voiture piégée visant une position de l'armée près de la localité de Radah, 30 km plus à l'ouest.

Onze militaires avaient trouvé la mort lundi dans un attentat à la voiture piégée attribué à Al-Qaïda dans le même secteur.

L'armée avait lancé lundi une offensive dans la région après le refus de deux chefs locaux d'Al-Qaïda de se rendre aux autorités.

Les deux hommes --des frères de Tarek al-Dahab, un chef d'Al-Qaïda tué en février 2012 -- sont soupçonnés par les autorités de détenir à Al-Manassah deux Finlandais et un Autrichien enlevés le 21 décembre à Sanaa.

La famille des Al-Dahab nie détenir les otages, qui selon des sources tribales se trouveraient dans la région de Marib, plus à l'est.

mou-at/hj