NOUVELLES
29/01/2013 06:48 EST | Actualisé 31/03/2013 05:12 EDT

L'UPAC engage trois enquêteurs de plus à Québec

L'Unité permanente anticorruption (UPAC) augmente ses effectifs à Québec. D'ici une dizaine de jours, le nombre d'enquêteurs passera de deux à cinq.

Les enquêteurs cibleront les chantiers de construction de contrats publics dans la grande région de Québec. « Il n'y a pas que Québec qui est ciblée. Toutes les villes avoisinantes et toues les régions aussi peuvent être dans la mire de l'UPAQ » explique Anne-Frédéric Laurence , porte-parole de l'UPAC

Au total, le bureau de l'Unité permanente anticorruption dans la Capitale nationale comptera 10 enquêteurs puisqu'il comprend également cinq membres de l'Escouade Marteau de la Sûreté du Québec. Le bureau engage aussi trois conseillers en prévention, dont le mandat est de sensibiliser et former ceux qui octroient les contrats publics aux différents stratagèmes de corruption.

L'UPAC souligne que 14 grands chantiers sont surveillés à travers la province, mais refuse de confirmer que si celui du nouvel amphithéâtre de Québec fait partie de ces grands chantiers.