NOUVELLES
29/01/2013 10:39 EST | Actualisé 31/03/2013 05:12 EDT

L'incendie qui a fait 234 morts au Brésil a été causé par une fusée éclairante

SANTA MARIA, Brésil - Le principal enquêteur sur l'incendie dans une boîte de nuit du sud du Brésil qui a tué 234 personnes a déclaré, mardi, que le groupe de musique qui se produisait tout juste avant le sinistre avait allumé une fusée éclairante réservée exclusivement à un usage extérieur, mettant le feu au plafond de l'établissement.

Lors d'une conférence de presse, l'inspecteur de police Marcelo Arigony a déclaré que «la fusée éclairante était réservée à un usage extérieur» et que ceux qui l'ont utilisée «le savaient très bien».

Il a précisé que l'enquête sur la tragédie de dimanche prendrait 20 jours, et que les procureurs décideraient ensuite s'il y a lieu de porter des accusations. Les informations préliminaires suggèrent que la boîte de nuit Kiss n'était pas équipée de gicleurs et ne comptait aucune sortie de secours.

Selon M. Arigony, «n'importe quel enfant aurait pu voir que cet établissement n'aurait jamais dû être ouvert».