NOUVELLES
29/01/2013 03:59 EST | Actualisé 31/03/2013 05:12 EDT

Le régime syrien accuse le Front al-Nosra de la tuerie à Alep

Le régime syrien a accusé mardi les islamistes radicaux du Front al-Nosra d'être responsables de l'exécution de quelque 80 personnes, dont les corps ont été découverts dans la cité d'Alep, selon l'agence officielle Sana.

"Des bandes terroristes du Front al-Nosra ont mené à Alep une opération d'exécution collective ayant coûté la vie à des dizaines de civils enlevés et dont les corps ont été jetés dans la rivière Qouweiq", a dit l'agence.

Selon elle, ces civils ont été enlevés par le groupe jihadiste en raison de leur "refus de travailler pour le compte de ce groupe" et parce qu'ils avaient demandé aux membres d'al-Nosra de quitter leurs quartiers.

Près de 80 corps de jeunes gens exécutés ont été découverts mardi dans la cité syrienne d'Alep, dernier carnage en date dans le pays en guerre.

Le front al-Nosra, une organisation, directement liée, selon Washington, à Al-Qaïda en Irak, est composée majoritairement de Syriens mais elle compte de très nombreux jihadistes étrangers de toutes nationalités. Elle a revendiqué des centaines d'attaques et plusieurs dizaines d'attentats suicide qui ont ensanglanté la Syrie.

kam/hj/vl