NOUVELLES
29/01/2013 09:31 EST | Actualisé 31/03/2013 05:12 EDT

Jean Lapointe, l'homme qui suit son coeur et que le public a toujours suivi

MONTRÉAL - Fantaisiste, imitateur, musicien, compositeur, chanteur, comédien, Jean Lapointe, depuis 60 ans, a coiffé tous les chapeaux avec bonheur. Pourvu de tous les talents, il a la capacité de faire rire et pleurer tout à la fois, sachant si bien de quoi se compose l'âme humaine. En compagnie de Stéphan Bureau, il raconte sa vie et s'inquiète encore de mériter l'amour qu'on lui porte.

En duo avec Jérôme Lemay au milieu des années 1950, «Les Jérolas» connaissent un succès instantané. Ils furent invités au «Ed Sullivan Show», l'émission-culte américaine de l'époque puis sur les planches de l'Olympia de Paris où ils conquirent les Français.

Puis souhaitant donner une nouvelle orientation à sa carrière, Jean Lapointe a fait cavalier seul. En plus de continuer à présenter des spectacles, voilà qu'on découvre un acteur naturel. Criant d'authenticité, ceux et celles qui ont suivi, entre autres, la série «Duplessis» (1978) auront pu le constater. De premier ministre du Québec à la télé, il deviendra sénateur à Ottawa sur l'invitation de l'ex-premier ministre du Canada, Jean Chrétien.

L'alcool fut son talon d'Achille, l'homme ne s'en est jamais caché et le public a toujours fait preuve d'indulgence à son égard. Il raconte qu'un jour, au plus fort du désespoir, Yvon Deschamps lui a écrit une lettre de cinq pages uniquement remplies de «Je t'aime». On doit au «pianiste du Raindrop» la fondation de la Maison Jean-Lapointe pour offrir une deuxième chance aux alcooliques et toxicomanes. Le septuagénaire aura écrit quelques volumineux chapitres à l'encyclopédie de notre héritage culturel et social. «Lumière sur... Jean Lapointe», ce samedi, 20h, à ARTV.

Derrière l'image

Nos artistes, nous aimons les choyer, les dorloter, les vénérer, nous cherchons constamment à en savoir plus sur leur vie, leurs projets, leur emploi du temps. À compter du dimanche 10 février, 19h, TVA offre la possibilité d'en suivre quelques-uns dans le brouhaha de leur vie survoltée.

Après avoir eu un «Accès illimité» auprès de Marie-Mai en septembre dernier, et de Céline Dion, deux mois plus tard, nous aurons le loisir dorénavant d'apprécier chaque semaine quelques moments de la vie de différents artistes. La série se met en branle avec Louis-José Houde qui entame une tournée attendue dans tous les coins de la province pour présenter «Les Heures verticales» et dont plusieurs dates affichent déjà «complet». Les animateurs, Anouk Meunier et Jean-Philippe Dion qui en est aussi le concepteur avec Julie Snyder, nous ouvrent les portes de l'univers d'artistes parmi les plus courus.

À Montréal, à Paris, ou ailleurs, on accompagnera Roch Voisine, Garou, Véronic DiCaire et quelques autres grands noms dans leur vie d'artiste, lors de leurs déplacements, de leurs rencontres, en coulisses, dans leur processus de création et dans les instants de doutes, là où les caméras nous les montrent rarement ou pas du tout.

Les dangers du métier

Les documentaires de «National Geographic» sont toujours très captivants, les images fascinantes, les commentaires judicieux. «Les Grandes Migrations: dans les coulisses», l'épisode du mardi 5 février, 20h, à Télé-Québec, explique comment on s'y prend pour capter des images aussi révélatrices: il faut que le caméraman grimpe jusqu'à l'aire des faucons pèlerins ou des primates de Bornéo; brave une tempête de sable du Mali pour saisir le passage d'éléphants du désert qui pourraient le piétiner facilement; joigne la migration des morses et se retrouve coincé dans les glaces de l'Alaska. Bref, il arrive qu'en cours de tournage, le chasseur d'images risque sa vie quand il n'est pas plusieurs jours, prostré dans la nature, à attendre le moment magique.

On a proposé au musicien, producteur, compositeur, arrangeur, SoCalled, de rencontrer des transsexuels dans le cadre de «Voix humaines». En compagnie de Sonia dans l'attente d'une chirurgie qui ajustera son corps à sa perception d'elle-même, nous allons à la rencontre de ces femmes d'âges différents. Un ancien agriculteur, père de quatre enfants et grand-père de 11 petits-enfants explique que, pour le bonheur de les voir occasionnellement, il accepte de redevenir un homme le temps de la rencontre. Pour alléger toutes ces souffrances, tant psychologiques que physiques, SoCalled a créé une pièce joyeuse où les genres s'entremêlent. À ARTV, le mercredi 6 février, 19h.

En 1985, Rock Hudson meurt. Deux ans plus tôt, il avait rencontré Mark Christian de qui il était tombé follement amoureux. La lune de miel dure à peine deux ans, l'acteur est emporté par le sida. Mais la maladie avait été tenue secrète et lorsque Christian en prend conscience, il décide d'intenter des poursuites judiciaires parce qu'il est certain que Rock Hudson l'a exposé sciemment au VIH. À «Testament: les héritiers divisés / Rock Hudson», le vendredi 8 février, 19h, au canal D.

À RADIO-CANADA: Renée-Claude Brazeau, qui prépare une sixième saison de «La Galère», est habitée par une histoire musicale sans doute aussi diversifiée et surprenante que les intrigues vécues par les quatre amies de la série. On les découvre à «En direct de l'univers...», ce samedi, 19h. À «19-2», le lundi 4 février, 21h, nous assistons à une scène cruelle entre Nick (Réal Bossé) et sa mère (Louise Turcot). Et le policier encaisse un autre coup dur devant la révolte de son fils, Théo (Robert Naylor).

À TVA: quand les enfants O'Hara apprennent la grossesse de Deborah (Fanny Mallette), ils réagissent plutôt mal d'autant plus qu'ils désapprouvent également la réaction de Jacqueline (Marie Tifo), leur mère, à «O», le mardi 5 février, 20h.

À TV5: on rediffuse la série «En thérapie», alors que Philippe (François Papineau) tente de guider cinq patients dans leurs tentatives de comprendre et d'aplanir les difficultés existentielles auxquelles ils font face. La première séance sera diffusée les lundi et mardi 4 et 5 février, 22h et 22h30 et le mercredi 6 février, 22h. Les séances suivantes occuperont les mêmes cases horaire et se répèteront pour les huit semaines suivantes.

À ARTV: source débordante d'énergie et d'imagination, on ne se lasse pas d'écouter le comédien, Fabrice Luchini, raconter des faits, réels ou inventés, avec la même fougue. Intarissable, il a séduit les Rhomer, Labro, Lelouch, des cinéastes de grande renommée, sans l'avoir cherché, d'ailleurs, il dira qu'il n'a jamais pensé faire carrière dans ce domaine, lui, un ex-coiffeur sans talent. À savourer aux «Grandes Entrevues» du mardi 5 février, 22h30.

À ZTÉLÉ: friand de la soupe aux légumes, Mario Jean a voulu en savoir plus sur la vie d'une de ces conserves. À «On va s'coucher moins niaiseux», il se rend dans une fabrique où on procède à la préparation, l'assemblage, et à toute les autres étapes d'une boîte de soupe jusqu'à sa sortie de l'entrepôt, un parcours plutôt impressionnant compte-tenu de la complexité des appareils requis, le jeudi 7 février, 19h.

À MUSIMAX: Lady Gaga occupera la soirée du vendredi 8 février, de 20h à 22h30. On la voit d'abord au Koko de Londres où elle présentait un spectacle en 2009, à 20h30, la star s'entretient avec Jean-Paul Gaultier qui cherche à définir la personnalité de la chanteuse, et, à 21h30, on raconte «L'Ascension d'une star» à travers sa musicographie. À 22h30, on se tourne vers les «NRJ Music Awards 2013» où Corneille, en nomination au titre d'«Artiste masculin francophone de l'année» croise les Patrick Bruel, Johnny Hallyday, Mylène Farmer, One Direction et beaucoup d'autres grands noms de la chanson.

À CINÉ POP: «La Couleur pourpre», réalisé par Steven Spielberg, raconte une page d'histoire du sud des États-Unis des années 1930, une de celles qu'on n'oublie pas. Celie (Whoopi Goldberg), née dans une plantation de coton, mal mariée, qui, espérant s'en sortir, écrit des lettres à Dieu, son seul complice. Dans ce film Oprah Winfrey y tient le rôle de Sofia, une femme qui ne manque pas d'aplomb. Le lundi 4 février, 20h.

À SUPER ÉCRAN: convaincu que la photo d'une jeune fille trouvée sur un champ de bataille est «Le porte-bonheur» qui l'a sauvé alors qu'il combattait en Irak, Logan, un jeune soldat, n'a qu'une idée: retrouver cette personne à qui il doit la vie. Avec Zac Efron, Taylor Schilling et Blythe Danner, ce samedi, 19h15.