NOUVELLES
29/01/2013 07:43 EST | Actualisé 31/03/2013 05:12 EDT

Inondation à Montréal : la Ville enquête

Beaucoup de dommages ont été constatés dans les immeubles qui ont été touchés par l'inondation monstre qui s'est produite lundi soir dans le centre-ville de Montréal.

Plusieurs des stationnements ont été infiltrés par l'eau. À la Place Ville-Marie, qui a été évacuée pendant l'inondation, deux étages sont sans électricité ce matin. De plus, l'école Face, située sur la rue Université, est fermée pour la journée.

À l'Université McGill, qui a été cernée par l'eau pendant l'inondation, des édifices sont également fermés mardi et les cours ont été annulés dans les pavillons Wilson Hall et Birks. Les cours dans le pavillon Wong ont d'autre part déménagé ailleurs sur le campus.

Les détails exacts sur ce qui a causé le bris d'aqueduc dans une conduite de 90 cm, hier, ne sont pas encore connus, mais la Ville dit qu'elle fait son enquête.

On sait pour l'instant qu'un accident de chantier est à l'origine de la fuite qui a commencé vers 16 h. Ce n'est pas une rétrocaveuse qui aurait atteint la conduite, a précisé la Ville de Montréal dans un point de presse, lundi soir. La conduite a cédé dans un périmètre de travaux effectués par Louisbourg Construction, au nord du campus de l'Université McGill.

Heureusement, l'eau qui a envahi les rues et qui arrivait par endroits aux genoux des passants s'est écoulée dans les égouts, et les rues et les trottoirs n'ont pas gelé grâce à l'abrasif étendu hier soir par une cinquantaine de cols bleus.

Par ailleurs, une autre fuite dans une conduite d'eau a été signalée mardi matin dans un autre endroit de la ville, au sud d'Outremont, entre Côtes-des-Neiges et le chemin Bedford.