NOUVELLES
29/01/2013 11:10 EST | Actualisé 31/03/2013 05:12 EDT

États-Unis: le patron des forces spéciales s'attend à voir des femmes commandos

AFP

Le grand patron des forces spéciales américaines, l'amiral William McRaven, a salué mardi l'autorisation donnée aux femmes de participer directement aux combats et dit s'attendre à voir des femmes parvenir à rejoindre les unités des forces spéciales.

"Je vous l'assure, il y a des femmes qui vont venir s'entraîner (avec nous, ndlr), devenir des Rangers et faire un boulot formidable", a déclaré le patron de l'US Special Operations Command devant l'Association nationale de l'industrie de la défense (NDIA).

Il n'est en revanche pas question de revoir à la baisse les exigences requises pour rejoindre les Bérets verts et autres Delta Force. "Ce que nous ne voulons pas faire, c'est dire que si vous voulez devenir un Seal, alors nous allons mettre en place des exigences pour les femmes et d'autres pour les hommes", a-t-il expliqué.

Les opérations spéciales américaines, dotées en 2012 d'un budget de 10,4 milliards de dollars doivent passer de 66.000 à 75.000 hommes d'ici 2015.

Le secrétaire à la Défense Leon Panetta a annoncé la levée d'ici 2016 de l'interdiction faite aux femmes de servir dans des unités dont la fonction est d'être en contact direct avec les combats. Cette décision ouvre aux femmes, qui représentent près de 15% des effectifs de l'armée américaine, quelque 237.000 postes dont elles étaient auparavant exclues.

mra/rap