NOUVELLES
29/01/2013 08:27 EST | Actualisé 31/03/2013 05:12 EDT

Dopage/Puerto - Fuentes assure que ses clients n'étaient "pas que des cyclistes"

Le docteur Eufemiano Fuentes, principal accusé dans le procès de l'affaire de dopage sanguin Puerto, a déclaré mardi devant la juge que ses clients avaient pu être "d'autres sportifs que des cyclistes".

"Cela pouvait être d'autres sportifs. Mais en 2006 (au moment du démantèlement du réseau), c'était majoritairement des cyclistes", a déclaré lors de sa déposition le docteur Fuentes.

Le docteur Fuentes, accusé de délit contre la santé publique dans le procès Puerto, a fait ces déclarations alors que la juge l'interrogeait sur l'identité des sportifs qu'il a traité avec le docteur Merino Batres tout au long de leur collaboration.

"Chaque fois que nous recevions un sportif dans notre lieu de consultation, nous lui faisions un contrôle sanguin, pour savoir s'il avait un hématocrite élevé. Si c'était le cas, nous procédions à une extraction de sang parce qu'avoir un hématocrite élevé est dangereux", a-t-il expliqué devant la juge Fuentes.

Questionné dans la foulée pour savoir s'il s'agissait seulement de cyclistes, Fuentes a répondu que cela pouvait être d'autres sportifs.

Auparavant, en parlant de l'année 2006, Fuentes avait déjà affirmé: "Je travaillais à l'époque avec des sportifs individuels, de tous types, des athlètes, un footballeur. J'assurais leur suivi médical, leur suivi diététique, des tests physiques et médicaux pour être sûr que leur santé ne s'altère pas".

Le médecin a ainsi réitéré ses déclarations au journal français Le Monde de décembre 2006, lorsqu'il avait affirmé qu'il y avait parmi ses clients d'autres sportifs (que de seuls cyclistes)". Mais à l'époque, Fuentes s'était rétracté.

cle/sg/chc