NOUVELLES
29/01/2013 09:40 EST | Actualisé 31/03/2013 05:12 EDT

Dix éléphants pygmées de Bornéo auraient été empoisonnés

KUALA LUMPUR, Malaisie - Dix éléphants pygmées de Bornéo, une espèce menacée, ont été trouvés morts dans une forêt malaisienne, et les responsables ont indiqué mardi qu'ils pourraient avoir été empoisonnés.

Les carcasses des animaux ont été trouvées depuis trois semaines dans la réserve forestière Gunung Rara. Dans un cas, les agents ont secouru un éléphanteau de trois mois qui essayait de réveiller sa mère.

Le ministre de l'Environnement de la province malaisienne de Sabah a toutefois précisé qu'on ne sait pas encore si cet empoisonnement était délibéré ou non. Rien n'indique que les animaux aient été victimes de braconniers.

Le Fonds mondial de la nature (WWF) estime qu'il n'existe plus que 1500 éléphants pygmées de Bornéo. On les retrouve essentiellement à Sabah et ils atteignent une taille d'environ 2,40 mètres, soit de 30 à 60 centimètres de moins que les éléphants asiatiques. Des analyses génétiques ont déterminé, en 2003, que les éléphants pygmées de Bornéo constituent une espèce distincte.

Des efforts de conservation visant surtout à protéger leur habitat ont permis de stabiliser leur population depuis quelques années.